NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

MENACE DE MISE À LA RUE DE 150 JEUNES ISOLÉ•E•S ÉTRANGERS ET ÉTRANGÈRES. NE LAISSONS PAS FAIRE !

A l’issue de notre dernière manifestation, le 24 juillet, nous vous avions envoyé un compte rendu de notre délégation en préfecture et annoncé nos prochaines actions.

Bien sûr, nous n’avons eu aucune réponse du secrétaire général qui doit pourtant assurer l’intérim en attendant que le nouveau préfet prenne ses fonctions.

 

LES JEUNES SONT TOUJOURS MENACES DE SE RETROUVER A LA RUE AU 31  AOÛT.

Dans ces conditions, nous maintenons l’action prévue pour :

mercredi 21 août,

avec un tournoi de foot place du Martroi à partir de 16 h 30.

Puis, vers 17 h 30, départ pour la préfecture où nous avons demandé un nouveau RV.

 

Vous trouverez notre appel en pièce Jointe.

Merci de venir absolument à cette manifestation et d’y faire venir vos connaissances et ami-e-s en leur transmettant cette information.

RESF45 et le COJIE,

 

ET LA PÉTITION POUR TOUS CES JEUNES (signez-là SVP et n’oubliez pas de renvoyer un mail de confirmation juste après votre signature) :

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article56198

 

A toutes et tous les soutiens RESF et COJIE45 Signez, diffusez et faites signer cette pétition. Aucun-e- jeune ne doit se retrouver à la rue le 31 août prochain. Toutes et tous les Majeur-e-s Isolé-e-s Etranger-e-s doivent être régularisé-e-s Prochaine action Match de foot, le 21 août Place du Martroi à 16H30 puis déplacement à la préfecture … UN TOIT, UNE ECOLE, DES PAPIERS.

à voir sur : www.educationsansfrontieres.org/P3457

P3457 – Pétition: MENACE DE MISE À LA RUE DE 150 JEUNES ISOLÉ·E·S ÉTRANGERS ET ÉTRANGÈRES. NE LAISSONS PAS FAIRE !

Les jeunes isolé·e·s pris·e·s en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance jusqu’à leurs 18 ans sont dès la fin de l’année scolaire en cours, abandonné·e·s par le Département du Loiret ; ils se retrouvent
alors au 1er septembre sans suivi, sans soutien matériel, sans accompagnement vers l’autonomie. C’est la « règle » depuis 2014 et le Conseil Départemental n’a pas l’intention de la
changer !
AUJOURD’HUI c’est le Préfet qui crée la nouveauté : il a annoncé que le financement de leur hébergement ne sera plus assuré par l’Etat après le 31 août 2019.
Le 2 septembre, sans moyen d’existence, éventuellement en possession d’un titre de séjour très précaire n’ouvrant pas de droits au logement, le ventre vide, ces jeunes iront au lycée ou dans un centre de formation d’apprenti·e·s, pour continuer ou commencer leur cursus de formation.
Nous voulons que ces jeunes soient aidé·e·s matériellement pour mener à bien leur projet de formation jusqu’à leur diplôme, que l’accès à l’emploi et au logement leur soient garantis par des titres de séjour pérennes. Chacune et chacun doit avoir dès maintenant :
UN TOIT, UNE ÉCOLE, DES PAPIERS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s