NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Maternité du Blanc : Une marche pour la vie !

Alors que la Marche des Oreilles poursuit son périple vers Paris, une autre délégation du collectif “Cpasdemainlaveille” du Blanc a pu rencontrer, vendredi 14 décembre, pour la première fois depuis la fermeture de la maternité du Blanc, la directrice de l’Agence régionale de Santé. L’Attila de l’ARS a condescendu à accueillir  à Orléans 6 membres du collectif. Les défenseurs de la Maternité sont ressortis déçus. Passée la satisfaction d’obtenir enfin cette rencontre, le dialogue a tourné court. C’était malheureusement prévisible car l’Attila de l’ARS n’a pas la réputation d’être ouverte au dialogue, surtout face à des va-nu-pieds venus du trou du cul du monde. Faudrait voir à pas pousser la mémère tueuse dans les orties. Ses services considèrent pour acquis et comme un simple détail la fermeture de la maternité. Les défenseurs de la maternité réclament quant à eux l’étude de solutions alternatives et soulignent l’absence de maternité à moins d’une heure de route de la commune.

hospital en lutte

Les membres du collectif sont repartis en emmurant symboliquement l’ARS. C’est à dire en déployant du ruban de chantier devant la grille principale. Car s’il y a un service à fermer en priorité dans la région c’est bien l’ARS, parasite malfaisant minant la santé publique.

 

La veille, le jeudi 13 décembre les marcheurs avaient fait une jonction très émouvante à Charmont en Beauce sur la route d’Etampes. La salle communale avait été mise à leur disposition le soir pour un repas offert par l’association “à Pithiviers l’hôpital c’est vital” et un repos bien mérités. Echanges d’expériences de lutte, analyse des enjeux de santé publique, détresse des populations abandonnées par les pouvoirs publics cyniques, cette marche fait écho à l’appel au secours des territoires abandonnés mis en évidence par le cri des gilets jaunes. Un grand moment de solidarité et de fraternité.

 

Certains marcheurs et marcheuses ont déjà parcouru plus de 200 km depuis Le Blanc. Pieds endoloris et blessés ne les empêchent pas de continuer malgré le froid, la pluie ou le brouillard.

Si chaque député défendait les enjeux de santé publique comme ces citoyens ordinaires il y a longtemps qu’un siège éjectable aurait propulsé l’Attila de l’ARS en orbite.

Attilars 1

Malheureusement l’Assemblée de godillots continue de ne représenter que les intérêts des labos et des assurances privées. Normal les lobbys paient, alors la santé attendra. A moins que, actualité sociale oblige…

 

Les participants à la Marche des oreilles poursuivent leur périple : partis du Blanc le premier décembre dernier ils arriveront dimanche 16/12 à Paris et seront reçus par la maire d’un des arrondissements de la capitale. Et puis peut être l’Elysée dont la porte est toujours ouverte aux personnes de bonne volonté, c’est bien connu. Et là avec toutes ces oreilles amenées à travers tout le pays peut être que Jupiter entendra enfin l’appel au secours ?

 

Réouverture immédiate de la maternité du Blanc !

Jean Delhosto