NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

SEITA : L’Etat français, les transnationales du Tabac ne feront pas la loi sans contraintes ni contrôles !

Le comité de soutien vous propose de signer la pétition suivante et de la faire signer largement autour de vous pour amplifier le mouvement de solidarité qui se développe autour des salariés de la Seita, des agriculteurs du tabac et des buralistes.

Cette pétition soutient un projet novateur axé sur le grand enjeu de santé publique.

La filière tabac peut mettre ses compétences et ses structures au service du recul du tabagisme en France et au suivi du parcours des produits du tabac.

Refusez la domination des transnationales du tabac !

 

Signez et faites signer la pétition ci-dessous !

à l’adresse : https://www.change.org/p/l-etat-fran%C3%A7ais-les-transnationales-du-tabac-ne-feront-pas-la-loi-sans-contraintes-ni-contr%C3%B4les

 

 

Le marché français du Tabac ne doit pas être livré aux transnationales sans contraintes ni contrôles !

Si c’est le cas l’État n’aura plus les moyens de contrôler le tabagisme et ses conséquences sur la santé publique. Pourquoi ?

En réaction à la mise en place du paquet neutre en France Imperial Brands, propriétaire du groupe Seita depuis 2008, a décidé de se désengager des activités agricoles (culture tabac), et de délocaliser les activités   industrielles (usine de Riom) vers la Pologne et l’Allemagne. Il projette également la fermeture du centre de contrôle et d’analyses de Fleury-Les-Aubrais, expert en surveillance chimique et suivi des produits du tabac.

Sans cette grande partie de la filière tabac française les compétences sur la connaissance du produit, les conditions de fabrication strictes d’un « produit de bouche », les contrôles et analyses de la composition du produit, le degré de toxicité, disparaitraient du territoire. La traçabilité des produits à fumer de la production de la plante jusqu’à l’étal du buraliste serait moins assurée que des produits alimentaires banals. Pourtant la filière tabac contient tous les dispositifs pouvant accompagner activement le recul du tabagisme dans une reconversion progressive.

Avec le paquet neutre la concurrence ne se fera plus sur le contenant (packaging) mais sur le produit. Pour fidéliser les fumeurs elle aura lieu sur ses aptitudes à créer de la dépendance et du goût par la nicotine, des sensations agréables par les additifs. Sans l’expertise de la filière tabac sur le territoire français l’État sera dans l’incapacité de protéger les 17 millions de fumeurs des manipulations du produit, et de faire reculer l’usage du tabac. Comment évaluer en permanence l’évolution et l’impact d’un produit sur la santé sans connaitre les conditions de production de la plante, de fabrications et sans les outils pour les mesurer ?

La politique d’Imperial Brands et de ses concurrents, dans leur course aux profits maximum, orientera leurs achats de tabac vers les pays asiatiques et américains sans normes sanitaires alors que les agriculteurs français produisent des plantes qui respectent les normes sanitaires, sociales et environnementales.

En signant comme 172 autres pays une Convention Cadre initiée par l’Organisation Mondiale de la Santé, la France s’est engagé à protéger les populations contre le tabagisme, y compris les 17 millions de fumeurs.

L’intérêt général porté par les enjeux de santé publique prendrait dans cette phase d’évolution des multinationales à l’égard des marchés du tabac une dimension inédite, dans laquelle l’État n’aurait plus de moyens de contrôle et d’intervention en dehors de la hausse des prix. Mais celle-ci laisse sans solution la hausse de la contrebande (30%), les achats transfrontaliers et la protection des fumeurs.

Il est donc urgent que l’État, au nom de l’intérêt supérieur de la santé publique et du principe de précaution, reprenne la main sur ce dossier en :

– Suspendant immédiatement le plan d’Imperial Brands et,

– en organisant une table ronde entre les acteurs professionnels de la filière tabac, le corps médical, les associations nationales contre le tabagisme et les ministères concernés (santé, Budget et Agriculture).

Cette pétition que le Comité de soutien aux salariés Seita vous propose de signer sera remise aux 3 ministères précités et aux candidats déclarés à l’élection Présidentielle.

Cette pétition sera remise à:

  • l’etat francais
  • Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
    Marisol Touraine