NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

NON A LA POLITIQUE DISCRIMINATOIRE VIS A VIS DES GENS DU VOYAGE

A la demande de Michel BLONDEAU, Maire de Déols, et de Jean-François MAYET, Président de la Communauté d’Agglomération Castelroussine (CAC) et sénateur-maire de droite-extrême de CHATEAUROUX, 100 policiers et gendarmes ont procédé à l’odieuse expulsion des Gens du Voyage des terrains qu’ils occupaient à Déols…

Pratiquant la politique de la « terre brûlée », des pelleteuses ont même été envoyées pour retourner la terre afin que les occupants ne reviennent pas !

Ces procédés rappellent des périodes peu glorieuses de notre Histoire…

 

Doit-on dire à Messieurs BLONDEAU et MAYET que les Gens du Voyage ne « volent pas les poules » et ne« mangent pas les enfants » ? Il n’y a pourtant rien d’étonnant à l’agissement de ces deux maires de droite après que le SARKOZY ait lui-même stigmatisé les Gens du Voyage en parlant en 2010 de« ces voitures que ne peuvent se payer ces hommes et ces femmes qui travaillent dur et qui sont dans des campements out tout le monde vit avec le RMI » !

Les Gens du Voyage occupaient illégalement ces terrains ? Le Nouveau Parti Anticapitaliste note que les deux maires en question ont pourtant protégé avec la même police le meeting de Marine Le Pen le 26 Février dernier qui, elle aussi, occupait illégalement le M.A.CH 36, salle communautaire de spectacles de la CAC, après violation par Jean-François MAYET des conditions de location votées par la CAC en Décembre dernier !

La police et les pelleteuses contre la pauvreté, contre le droit à l’éducation… c’est cela la politique menée sur la CAC, laboratoire des idées de la droite extrême! Et l’approche des élections renforce un peu plus ces actions coup d’éclat de la droite pour glaner les voix du Front National.

Le NPA demande l’abrogation de toutes les pratiques, lois et réglementations discriminatoires et xénophobes envers les Gens du Voyage (loi du 03/01/69 sur les marchands ambulants, loi sur la sécurité intérieure de 2003 qui aggrave les sanctions contre l’installation illégale de caravanes, dispositions de la loi de prévention de la délinquance qui permet l’expulsion administrative sans autorisation préalable de l’institution judicicaire des auteurs de stationnement illicite).

Il appelle les partis politiques de gauche, les syndicats, les associations, et tous les citoyen(ne)s soucieux que le climat xénophobe envers les Gens du Voyage ne  s’aggrave encore à s’unir pour créer un véritable mouvement de solidarité contre les expulsions.

 

Nouveau Parti Anticapitaliste –indrenouveauparti@yahoo.fr 06.71.38.70.38

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 mars 2012 par dans Actualités des luttes, expulsions, local, national.