NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Orléans – 23 octobre 2012 : deuxième ville-étape des féministes européennes

La convivialité, la générosité et la chaleur humaine qui nous accompagna durant notre séjour à Orléans débuta dès l’arrivée de Cathy Ménard et de Patricia Vasard de la Commission femmes Solidaires Loiret. De la gare, nous fûment conduites à notre hébergement qui n’était rien de moins qu’une grande maison communautaire où nous attendait du café chaud, des serviettes de bains et même déjà notre petit déjeuner pour le lendemain !

Après avoir pu déposer nos bagages et nous poser une petite heure, nous nous sommes rendues, revigorées, au local de Sud Solidaires pour préparer le meeting et rencontrer la journaliste de France 3, Christine Launay qui a réalisé un reportage sur la tournée.

Cathy Menard, Christine Vanden Daelen, Patricia Vasard et les quatre intervenantes dans un moment d’enthousiasme collectif devant les locaux de Sud Solidaires Loiret

Le débat – qui s’est tenu dans une salle rassemblant plus de 100 personnes représentant les différentes composantes du mouvement social orléanais  – était de nature plutôt « réflexif ». Les questions et interventions des participant-e-s témoignaient d’une incompréhension et d’une frustration quant à l’absence, malgré de nombreuses mobilisations populaires, de changements politiques progressistes en Grèce. Sonia avança comme élément de réponse la difficulté pour Syriza dans un environnement politique dominé par la disparition de tous les partis traditionnels (le PASOK est laminé tout comme les écologistes, …) de réaliser des alliances. A l’autre extrémité de l’échiquier politique grec, seuls les néo-nazis du parti de l’Aube dorée progressent. Pour continuer à recueillir l’adhésion de la population, Syriza devra, selon Sonia Mitralia, prendre ses responsabilités et s’engager vers les solutions radicales attendues par son électorat : nationaliser les banques, introduire une nouvelle fiscalité et mener un audit pour l’annulation de la dette publique. Ce n’est qu’avec le soutient d’un mouvement européen structuré animé de revendications communes très concrètes que Syriza pourra sortir de son isolement et remporter la bataille politique.

Ainsi, le meeting d’Orléans connut une conclusion similaire à celui de Paris : l’alternative politique à l’austérité, l’émergence d’une société consacrant justice sociale et écologique, résultera de la construction d’une unité radicale dans toute l’Europe. Seul un mouvement social européen de résistance active au rouleau compresseur néolibéral sera en mesure d’ouvrir la voie à un changement politique significatif en Grèce comme dans d’autres pays de l’Europe.

La salle bien remplie de la Bourse d’Orléans en ce 23 octobre 2012

Un succulent repas confectionné par Jany Maufrais nous permit de poursuivre réflexions et rencontres jusqu’à minuit passé. Encore un tout grand merci à nos hôtesses orléanaises d’exception qui ont su anticiper nos moindres besoins, organiser une soirée des plus dynamique humainement et intellectuellement et nous reconduire, emplies d’énergies, le lendemain matin aux trains devant nous emmener vers Rennes.
SUITE DE L’ARTICLE et mise en relief ici:

http://cadtm.org/Femmes-d-Europe-en-route-contre-la

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s