NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Une marée humaine a déferlé sur le Portugal !

portugal
Lisbonne en particulier, à l’appel d’un mouvement citoyen qui a réalisé ainsi une mobilisation exceptionnelle contre les mesures d’austérité, exigées par les créanciers du pays, sous assistance financière.
«La troïka et le gouvernement dehors», «le Portugal aux urnes», «élections maintenant», «démocratie participative», pouvait-on lire sur les banderoles portées par les manifestants.
«Qui s’endort dans la démocratie, se réveille dans la dictature», «Bandits, rendez-nous notre argent» clamait de petites affiches. «Aujourd’hui je suis dans la rue, demain ce sera toi», lisait-on sur une autre à côté d’un portrait du Premier ministre de centre-droit, Pedro Passos Coelho.

Des rassemblements dans plusieurs villes

«Que la Troïka aille se faire voir», le thème rassembleur à Lisbonne et dans une trentaine de ville du pays, quelque 500.000 personnes ont défilé dans la capitale où le cortège avait démarré au son de la chanson «Grândola Vila Morena», reprise en coeur par les manifestants, la voix tendue d’émotion.

Cette chanson était l’hymne de la Révolution des Oeillets de 1974 qui a permis l’instauration de la démocratie.

A la fin des manifestations elle a retenti au même moment du nord au sud du pays dans toutes les villes où des rassemblements ont eu lieu : de Porto, la grande ville du nord, où selon les organisateurs 400.000 personnes ont manifesté, à Faro la station balnéaire du sud.

Les mesures d’austérité ne sont plus supportées
La cible principale a été l’inspirateur des mesures d’austérité du gouvernement, c’est-à-dire la «troïka» (UE-FMI-BCE) représentant les créanciers du Portugal, actuellement à Lisbonne pour un nouvel examen des comptes du pays.
«Cette manifestation est un signal clair que » la troïka « et le gouvernement sont de trop dans ce pays», a estimé de son côté le Bloc de gauche.
La manifestation de samedi a ainsi donné une nouvelle dimension au mécontentement populaire contre les mesures d’austérité mises en oeuvre par le gouvernement de droite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s