NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Communiqué de la Section d’Orléans.

Capture d’écran 2014-01-16 à 21.15.45

Ca y est le Président HOLLANDE a parlé ! L’ensemble du corps politique et les médias semblaient s’attendre à ce qu’il allait dire malgré le « brouillage »dû à ses affaires personnelles.
Le Président de la République vient d’annoncer en ce début d’année un « pacte de responsabilité » vis-à-vis du Medef. Il s’agit d’exonérer le patronat du paiement de sa part des cotisations famille et maladie de la protection sociale. Nouveau cadeau de 37,7 milliards d’euros pris sur les droits des salariés au nom de l’emploi. Le projet est de parvenir très rapidement à ce que le patronat ne participe plus au financement de la protection sociale en France.

Et qui va payer la part du salaire différé que représente ces 37,5 milliards ? Les Caisses famille, maladie et protection sociale vont puissamment plonger dans les déficits et pour combler les trous ce seront les salariés et retraités qui paieront ! Comme le patron du MEDEF l’a dit il faudrait 100 milliards pour que les entreprises aillent mieux !

Par contre pas question d’accepter un quelconque contrôle sur les entreprises pour voir celles qui « jouent le jeu » et les autres… C’est juste, un « pacte de responsabilité ». Ben voyons !

Et l’Emploi ? Pas question non plus de « contraindre » à des embauches ces « chers » patrons !
Il est clair que pour tous les économistes sérieux (pas ceux aux ordres du pouvoir), la crise est loin d’être terminée et l’année 2014 ne verra pas le chômage reculer! En fait aucun économiste ne sait quand la crise de restructuration mondiale ne s’arrêtera !
Alors que vont faire les patrons de tout cet argent ? La relance par la consommation ? Comme il n’est pour eux pas question d’augmenter les salaires et de réduire le chômage alors, forcément, la relance est en panne.

Quant aux exportations, les pays émergents coûtent encore bien moins chers surtout lorsque les entreprises pratiquent massivement le transfert de technologie (automobile, aéronautique, rail, etc.). Bref ce n’est pas demain que la « relance » sera au rendez-vous. Par contre les profits et les dividendes des actionnaires seront assurées pour quelques temps encore ! Vive la Sociale-Démocratie d’HOLLANDE et GATTAZ !

Il est temps de riposter pour les salariéEs mais sur qui compter ?

– Une partie du Front de Gauche, le PCF en l’occurrence, dénonce le gouvernement mais fait alliance dès le premier tour dans la quasi totalité des grandes métropoles avec le PS.

– Une partie des Syndicats joue la carte du « dialogue social » et laisse les entreprises se battre les unes après les autres pour seulement améliorer les plans sociaux sans espoir de maintenir l’emploi !

La riposte doit passer à côté de ceux qui freinent les revendications et la lutte ! Les salariéEs en sont de plus en plus conscients et leur force sera l’union !

A.R.

Un commentaire sur “Communiqué de la Section d’Orléans.

  1. Edouard CARRE
    17 janvier 2014

    On assiste en fait à une concentration sans précédent du capital international et cela échappe totalement au contrôle des états. Malheureusement (?) les partis sociaux-démocrates participent complètement à ce jeu depuis longtemps. Le France avait l’air de faire exception autrefois, mais elle s’est ralliée entièrement au jeu du libre-échange en abandonnant les restes de marxisme qu’elle pouvait conserver, pour faire illusion évidemment!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s