NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Le Comité de soutien aux jeunes majeurs vous appelle

 

RASSEMBLEMENT DEVANT LE CONSEIL GÉNÉRAL
APPEL à DÉBRAYAGE
MERCREDI 2 AVRIL 2014
A PARTIR DE 11H
(rue E.Vignat, Orléans)

Puisque le Conseil Général met des enfants à la rue, prévoyez vos tentes et autres abris de fortune.

 

FIN DES CONTRATS JEUNE MAJEUR?

Le 31 janvier dernier, le Conseil Général du Loiret a voté la réduction de moitié du budget alloué aux contrats jeune majeur qui bénéficient aux jeunes sans soutien familial pour leur permettre d’achever leur insertion sociale.

2 mois plus tard, 1,5 millions sont engagés sur les 2 millions votés et la fin des contrats jeune majeur est évoquée pour 2015.

Le Conseil Général fait des économies par les deux bouts:

– en restreignant le nombre de places d’accueil. Ainsi le foyer qui accueillait les jeunes majeurs à l’institution Serenne est contraint de fermer définitivement en juillet 2014. Ce sont 20 places et 4,5 postes éducatifs qui sont supprimés

– en jetant dehors les jeunes qui arrivent à majorité et en ne renouvelant pas les contrats des jeunes majeurs, contre l’avis des équipes éducatives qui les prennent en charge

– en réduisant les budgets versés aux établissements par la réduction imposée des prix de journée.

         Ce sont des jeunes en grave danger renvoyés vers les structures d’hébergement d’urgence qui ne pourront tous les accueillir, ce sont des postes éducatifs qui sautent (Aujourd’hui à Serenne, demain dans les autres foyers?) pour servir les manœuvres de Mr DOLIGE qui veut signifier son désaccord avec la politique de l’Etat. Mais les luttes politiciennes ce n’est pas notre affaire.

Nous, travailleurs sociaux, nous entendons faire notre travail qui est d’accompagner ces jeunes dans leur projets d’autonomie, comme la loi de 2002 nous le demande. A quoi cela sert-il de monter des projets individualisés s’ils sont interrompus sans être achevés parce que l’enfant que nous accompagnons arrive à majorité?

En asphyxiant les foyers de l’enfance et en mettant à la rue des enfants la veille de leurs 18 ans, Mr DOLIGE leur impose une seule forme de scolarité: le C.A.P en apprentissage. Leur choix, leurs compétences ne sont plus pris en considération. En effet, les seuls projets dorénavant possibles sont ceux qui les rendent supposément autonomes financièrement le jour de leurs 18 ans. Est-ce ainsi que le Conseil Général entend assurer la protection et la prise en charge de l’Enfance en danger? Et qu’en est-il des jeunes en situation de handicap et des jeunes qui n’ont pas l’autorisation de travailler car ils sont en attente d’un titre de séjour?
Pour défendre une jeunesse en danger, l’éthique de nos métiers de travailleurs sociaux et nos établissements,

RASSEMBLEMENT DEVANT LE CONSEIL GENERAL

APPEL à DEBRAYAGE

MERCREDI 2 AVRIL 2014

A PARTIR DE 11H

(rue E.Vignat, Orléans)

Puisque le Conseil Général met des enfants à la rue, prévoyez vos tentes et autres abris de fortune.

Capture d’écran 2014-03-27 à 20.45.56
pour nous contacter: comitejeunemajeur@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 mars 2014 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, expulsions, local, logement.