NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Jeunes Français, Jeunes Isolés Etrangers: le Conseil Général du Loiret continue ses basses oeuvres.

Capture d’écran 2014-10-01 à 21.47.40

Nous vous avions alertés et appelés à mobilisation depuis le début de l’année au sujet des jeunes majeurs, français ou étrangers, pour qui le Conseil Général avait décidé d’arrêter toute prise en charge à compter du 1er juillet 2014.

Nos mobilisations n’ont pas fait plier le Conseil Général. En revanche, elles ont amené les services de l’État à prendre en charge les hébergements et la scolarité de tous les jeunes étrangers isolés, et de leur proposer un accompagnement éducatif. Mais rien n’est précisé quant à la durée de cette prise en charge … Et malgré cela, les jeunes doivent se débrouiller pour se nourrir en dehors des temps scolaires, se vêtir et se procurer les produits d’hygiène, sans aucun revenu.

Pour tous les jeunes français, les solutions mises en place n’ont été que des pis aller, les renvoyant vers les problèmes et dangers desquels les juges avaient estimé qu’il fallait les éloigner !!!

Avec les Accueils Provisoire Jeune Majeur (APJM) très justement prévus par le Code d’Action Sociale et des familles, tous ces jeunes disposaient du temps nécessaire (jusqu’à 21 ans) pour terminer leurs études et parvenir à une autonomie suffisante pour voler de leurs propres ailes. Maintenant, ils doivent se débrouiller seuls, abandonnés.

Du côté des mineurs isolés étrangers (MIE), les choses ne s’arrangent pas non plus !

Depuis janvier 2012, le Conseil Général multiplie les moyens de se débarrasser d’eux. D’abord en plaçant systématiquement tous les nouveaux arrivants, âgés de 15 à 18 ans, en hôtels. Puis en stoppant toute prise en charge dès lors qu’un non lieu était prononcé par les juges quant à leur minorité. Puis en prenant de  multiples arrêtés pour refuser l’accueil de tout nouvel arrivant.

Mi septembre 2014, nous avons appris qu’une nouvelle consigne a été donnée par le Conseil Général à tous les foyers accueillant encore des jeunes mineurs isolés étrangers (ceux qui sont arrivés très jeunes en France) : sortir tous ceux qui ont entre 16 et 18 ans pour les « mettre à l’abri » en FJT ou en hôtels. Ces jeunes qui étaient légalement pris en charge par les institutions jusqu’à leurs 18 ans ont donc été du jour au lendemain exclus… Pour soi disant libérer des places susceptibles d’être occupées par de jeunes français !!!

Où va-t-on ??

Avec l’arrêté demandant aux jeunes de présenter un certificat de non contamination par le virus Ebola, nous sommes bien encore devant une décision de pure discrimination raciale !!!

Nous, citoyens, confrontés aux drames humains qu’engendrent toutes les décisions prises par le Conseil Général du Loiret en matière de protection de la jeunesse et des enfants, nous condamnons ces pratiques.

Nous vous appelons à continuer à participer aux mobilisations organisées par le Collectif MIE et le Comité Jeunes Majeurs.

Nous vous proposons de venir à la prochaine réunion du collectif MIE, le lundi 6 octobre 2014 à l’ASTI à 18h (salle de gauche dans la cour) pour échanger et voir comment on se mobilise contre ce nouveau « dispositif » mis en place par le CG.

Nous vous invitons également à venir, le 11 octobre 2014 à partir de 19 heures, au Repas Solidaire organisé pour le soutien des jeunes.

Voir l’affiche du repas ici: affiche repas du 11 octobre

Un commentaire sur “Jeunes Français, Jeunes Isolés Etrangers: le Conseil Général du Loiret continue ses basses oeuvres.

  1. Pingback: Agenda du Mois | Agenda Militant du Loiret

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 octobre 2014 par dans Actualités des luttes, expulsions, local, logement.