NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Niger : les salariés de la Somaïr en grève à Arlit

areva

La Somaïr est l’une des deux sociétés d’exploitation de l’uranium du Niger dont les actionnaires sont l’Etat du Niger et le géant Areva. L’entreprise française avait annoncé que des économies devraient être faites pour pouvoir « sauver » les sociétés d’exploitation existantes. Les sous-traitants sont les premiers à en faire les frais.

La Somaïr, c’est 1 200 salariés qui travaillent dans l’exploitation et le traitement de l’uranium sur place, dans le nord du Niger à Arlit. C’est aussi des centaines d’emplois indirects assurés par des sous-traitants locaux ou internationaux.

Au printemps, au moment de la renégociation du contrat minier avec l’Etat du Niger, Areva n’avait pas caché l’urgence de faire des économies pour rebooster la rentabilité de la Cominak et la Somaïr.

Chez les sous-traitants locaux, plus de dix entreprises locales ont été fermées. Dans les trois derniers mois, il y a plus de 400 salariés qui ont été licenciés sans droits.

La crainte des syndicats est que des licenciements touchent désormais les salariés directs de la Somaïr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 novembre 2014 par dans anticapitalisme, international.