NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi à Paris contre le gouvernement

693187-manifestation-contre-l-austerite-a-paris-le-15-novembre-2014
Samedi plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Paris à l’appel du collectif «Alternative A l’Austérité» (3A), composé de partis de la gauche de la gauche, de syndicats et d’associations, pour «dire non à la politique d’austérité du gouvernement Valls»!

Et bien peu à Orléans…

Le collectif 3A organisait également une trentaine de manifestations dans d’autres villes de province, dont Toulouse, Bordeaux ou Strasbourg «contre le budget d’austérité inefficace», qui doit être voté mardi à l’Assemblée, et la «répression accrue des mouvements sociaux, écologiques et citoyens», suite à la mort de Rémi Fraisse à Sivens (Tarn).

A Orléans malgré l’appel du Nouveau Parti Anticapitaliste et d’Alternative Libertaire peu de personnes se sont déplacées. Une diffusion de tract à quand même eu lieu et des discussions se sont engagées avec les personnes étonnées de l’absence sur ce thème des syndicats et autres partis qui ne s’étaient pas déplacés pour la réunion unitaire (sauf la FSU) !

Dans la capitale, le défilé entre la Place Denfert-Rochereau et l’Assemblée nationale a réuni entre 7500, selon la Préfecture de police, et 30 000 personnes, selon le Parti de gauche. Au total, «100000 personnes» étaient dans la rue en France, a affirmé le PG.

Dans le cortège parisien, flottaient côte à côte les drapeaux du PG, du PCF ou du NPA. On apercevait les autocollants et pancartes de Nouvelle Donne, Ensemble, Gauche unitaire ou encore EELV. Des responsables d’associations féministes, de lutte contre le chômage, des syndicalistes de la CGT, Solidaires, FO, ou FSU étaient aussi présents, soit «une centaine d’organisations mobilisées», «C’est la plus grande diversité politique syndicale et associative depuis l’élection de François Hollande, de ce côté de l’échiquier politique».

«A ceux qui veulent nous vendre à la finance, le peuple répond « résistance! »», scandaient les manifestants en tête de cortège, aux côtés de nombreux élus, dont Jean-Luc Mélenchon (PG), Marie-George Buffet (PCF), Olivier Besancenot (NPA), Isabelle Attard (Nouvelle Donne), Clémentine Autain (Ensemble) ou Liem Hoang-Ngoc, ex-député européen PS représentant les «socialistes affligés».

15 novembre 2014  18h00

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 novembre 2014 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, économie, idées, local, national, partis, syndicats.