NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Fonction publique : une grève d’intérêt général le 26 janvier

Contre la réforme du collège à l’appel de : SNES-FSU, SNEP-FSU, SUD, FO, CGT, SNALC.

 Pour les Salaires et l’augmentation du point d’indice. Pour l’augmentation de l’emploi à statut. Contre la casse des Services Publics à l’appel de : CGT, FO, FSU, Solidaires

MANIFESTATION A 10H30 DÉPART : A ORLÉANS DEVANT L’INSPECTION ACADÉMIQUE (rue Eugène Vignat) – A MONTARGIS PLACE DU PÂTIS.

Le 26 janvier, les salariés de tout le secteur public sont appelés à la grève pour la première fois depuis bien longtemps.

Dans un premier temps, l’intersyndicale du second degré, rassemblant les syndicats opposés à la réforme du collège, avait appelé à une nouvelle journée de mobilisation dans les collèges. La cinquième depuis le 9 avril dernier… sans que jamais il n’y ait eu une réelle volonté des directions syndicales de construire un mouvement allant au-delà d’une simple journée d’action sans perspectives. Au contraire, depuis le samedi 10 octobre, date d’une importante manifestation nationale à Paris, ni le SNES ni les autres syndicats n’ont cherché à exploiter la colère des enseignants pour préparer une grève reconductible. Chacun a été renvoyé dans son collège pour boycotter les formations de mise en place de la réforme : moyen d’action qui, tout en étant suivi, n’a évidemment eu aucun impact vis-à-vis du gouvernement mais ça c’était voulu !
Puis, la CGT, FO et Solidaires ont décidé d’appeler à la grève dans les trois versants de la fonction publique à la même date, avec une démarche inhabituelle consistant à déposer un préavis de grève commun et à diffuser plusieurs affiches cosignées. Si la direction de la  FSU n’a pas souhaité se joindre à l’appel, prétextant d’une part que « l’arc de forces » n’était pas assez large, et prétendant d’autre part qu’une grève de toute la fonction publique risquait de rendre invisible la mobilisation contre la réforme du collège, plusieurs de ses syndicats nationaux – dont le SNUIpp – et la majorité de ses sections départementales l’ont désavoué et appellent à la mobilisation !
L’austérité, ça suffit !
Dans la santé, l’éducation, les administrations ou les collectivités territoriales, les travailleurs subissent de plein fouet l’augmentation de la charge de travail qui empêche le bon fonctionnement des services. La réforme territoriale impactera des milliers de fonctionnaires, forcés de changer de lieu d’affectation ou d’assumer de nouvelles missions, si ce n’est de changer de métier. Et alors qu’un rapport sur le temps de travail des fonctionnaires doit être remis au gouvernement en février, la Commission de finances du Sénat propose déjà plusieurs hypothèses et calcule les économies qui pourraient être réalisées sur le dos des agents : le passage à 36 heures hebdomadaires pour deux milliards d’euros d’économies et 77 000 emplois en moins, 37 heures et demie pour cinq milliards et 190 000 postes… Pendant ce temps-là, le point d’indice qui sert au calcul du salaire des fonctionnaires est toujours gelé, et son gel a provoqué depuis 2010 une baisse de 14 % du pouvoir d’achat. Seule la mobilisation peut changer la donne lors des négociations salariales qui doivent s’ouvrir en février, la ministre Marylise Lebranchu ayant déjà prévenu que ses propositions ne seraient « peut-être pas à la hauteur de ce qu’espèrent les fonctionnaires ».
Pour que le 26 janvier ne reste pas sans lendemain, il est d’ores et déjà nécessaire de discuter des suites de cette mobilisation, en s’appuyant sur les secteurs les plus fortement mobilisés, comme l’éducation, les finances ou la territoriale. La première journée nationale d’action depuis l’instauration de l’état d’urgence aura valeur de test. Sa réussite est une étape essentielle pour l’ensemble du monde du travail. Dommage que toutes ces mobilisations se fassent encore une fois les unes aprés les autres : le 21 EDF ..les Cheminots bientôt, etc !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 janvier 2016 par dans anticapitalisme.