NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Communiqué du NPA d’Orléans

Aux cris de « NON à l’état d’Urgence »  » A bas l’état Policier » plusieurs dizaines de milliers de manifestants (A Paris malgré une pluie battante :5.500 selon la police 20.000 selon les manifestants !) ont défilé, à l’appel de dizaines d’Associations, de la CGT, FSU, Solidaires et de nombreux Partis dont le NPA, dans plus de 70 villes en France pour condamner le gouvernement socialiste sur sa politique sécuritaire. Malgré des lois de plus en plus restrictives pour nos libertés adoptées depuis 2012 entre autre sur le prolongement de la garde à vue et la généralisation des écoutes téléphoniques; malgré l’échec des services chargés de la sécurité intérieure qui soit n’ont rien vu, soit ont sous estimé certaines données;  le Président et son gouvernement jouent sur les peurs des populations aidés en cela par la quasi totalité des médias qui maintiennent à souhait un climat délétère. Dans ce cadre les politiques préconisées par le FN et la droite dure des LR deviennent bonnes pour tous les citoyens (avant qu’un certain nombre d’entre eux se fassent dénationaliser (sic !)). Les effectifs policiers et militaires ne suffisant plus, le budget des forces répressives va être augmenté (mais pas celui des fonctionnaires des Services Publics) surement leurs soldes aussi (mais pas les salaires des salariéEs ni des retraitéEs) car il faut bien intensifier les frappes et attaques contre les Daeshs en oubliant de compter les morts civils qu’elles occasionnent et en refusant d’ouvrir nos frontières aux milliers de réfugiéEs qu’elles jettent sur les routes !
Comme lors des grands événements de l’histoire le Parti Socialiste tourne le dos aux intérêts de ceux qu’il est censé défendre : Les Travailleurs. Ce fut l’union sacrée avec les droites en 1914, les pleins pouvoirs lors de la guerre d’Algérie, etc..
Parmi les défections à cette bataille contre la mise en place d’un Etat Policier nous noterons l’absence de la plus grande partie des syndicats et pour la seule ville en France: Orléans l’absence de la CGT, du PCF !
Cette première bataille d’ampleur pour préserver (et accroître !) nos libertés ne s’arrêtera pas là ! RESTONS MOBILISES !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 31 janvier 2016 par dans anticapitalisme.