NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Le 09 mars Contre la Casse du Code du Travail

Le Gouvernement PS-MEDEF reçois le soutien de la droite dans sa volonté de casse du code du travail !
Les dirigeants syndicaux sont sous la table !

Alors qu’une quinzaine de parlementaires de droite vient d’assurer le gouvernement de sa volonté de voter le texte de loi El-Khomri en l’état les directions syndicales à l’exception de la CFTC se réunissaient le 23 février pour discuter d’une position commune « en défense des salariéEs et des chômeurs ». Le texte lamentable signé par toutes les directions syndicales (à l’exception de FO qui n’accepte pas de signer avec la CFDT !) regrette essentiellement amèrement …l’absence de concertation ! Et « ne sont pas satisfaites de ce projet et demandent le retrait de la barèmisation des indemnités prudhommales dues en cas de licenciement abusif et des mesures qui accroissent le pouvoir unilatéral des employeurs »  (sic !). Les directions syndicales sont prêtes à discuter de « l’amélioration et de droits nouveaux » !

Non vous ne rêvez pas des droits nouveaux alors qu’ils sont incapables (ou ne veulent pas) d’empêcher l’application des volontés du MEDEF ! Car concertation il y a eu il n’y a qu’à entendre et voir les appréciations plus que positives de GATTAZ et de la droite ! Et ce ne sont pas les rendez-vous  chez la ministre de la CFTC et de la CFDT qui aurons permis de bloquer un tant soit peu le rouleau compresseur des casseurs.
Reste la mobilisation réelle !        

Le succès de la pétition en ligne (+ de 600.000 signatures)et la mobilisation des réseaux sociaux montre que la bataille de communication n’est pas gagnée pour le gouvernement mais ce qui est le plus important c’est que les secteurs vivants de la lutte des classes bougent ! Vous lirez ci-dessous le communiqué des Goodyear CGT C’EST UN APPEL A LA LUTTE IMMEDIATE SANS ATTENDRE DES « ORDRES » QUI NE VIENDRONT PAS  ! Il y a l’appel de Solidaires, de la Fédération du Commerce CGT et surtout des Organisations de Jeunesse qui appellent à manifester le 09 mars ce qui pourrait être un début de convergence des luttes avec les appels à la gréve chez les Cheminots et à la RATP !
Alors attendons (avec espoir !) les résultats locaux de la prochaine réunion unitaire du 1er mars où ira le NPA !
Pour le NPA
A. Rodriguez

Les confédérations sont à la rue….

Par CGT le mercredi 24 février 2016, 17:24 – http://blog.cgt-goodyear-nord.com/

Mais on rêve debout, alors que jamais en France depuis des décennies il n’y a eu autant d’appels à la mobilisation générale, les confédérations ressortent d’une reunion de plusieurs heures avec pour seule missile, une lettre demandant l’arrêt des démarches engagées par un gouvernement qui a d’ores et déjà annoncé qu’il ne reculera pas !!!!

Et il y a pire, certaines organisations indiquent de suite que pour eux quelques aménagements pourront suffire à les calmer (faudrait-il déjà qu’elles soient énervées…) le gouvernement va donc retirer deux ou trois bricoles pour satisfaire a ceux qui annoncent, qu’il faut une réforme du code du travail….

Mais, NOUS la base, celle qui a morflé et qui morfle tous les jours, n’allons pas les attendre car il ne se passera rien c’est une certitude, cest à nous qu’il appartient de mettre dans la rue celles et ceux qui n’en peuvent plus d’attendre, voir et entendre de telles inepties dans les médias qui indiquent et matraquent sans cesse que les patrons ont besoin de plus de flexibilité pour pouvoir embaucher, nous n’en pouvons plus de ces discours !!!

Jamais le monde du travail dans son ensemble n’a été aussi malmené mais jamais les syndicats n’ont été aussi endormis…

Des millions de français, s’aperçoivent bien de la réalité, le patronat a obtenu des milliards d’allègements et pas un seul emploi, en face au contraire des centaines de milliers de destructions d’emplois et pour ceux qui viennent relever la tête les tribunaux, la prison ….

Partout en France la colère gronde, pas une colère de surface une vraie colère, nous avons entamé un tour de France des comités de soutien aux 8 de goodyear, le demande est concrète il faut stopper immédiatement ce carnage contre le monde du travail …

Ceux qui veulent nos peaux sont eux déterminés à y arriver et nous devrions attendre encore et toujours ???

Eux ils n’attendent pas, ils tapent très fort, mettent des salariés en tôle, Ca c’est du concret …

Ce n’est pas suffisant pour appeler à une mobilisatîon générale

Faut il attendre les pelotons d’exécutions pour se dire, oui là c’est grave

Mais bien-sùr que non, la France du travail a des fourmis dans les jambes,elle a envie de se mettre en marche pour démontrer que nous sommes bien plus nombreux que ceux qui veulent que notre pays entre dans le mouvement mondial ou une poignée décidera de tout pour nous…

Les discours qui disent que nous n’avons pas le choix, que le modèle est celui du libéralisme, que la France est archaïque, ses syndicats et salariés aussi, qu’il faut accepter la réalité, le monde est celui de la finance, mais allons nous les laisser nous imposer ce monde de « merde », cela n’a que largement trop duré

Nous, dans les comités de soutien partout en France (plus de mille à ce jour) nous allons faire, nous allons la mettre dans la rue cette France qui crève, nous n’allons pas attendre les promesses des candidats pour 2017 pour croire à un avenir meilleur…

La rue et le tous ensemble est la seule chose qui les fera faire marche arrière, nous avons le devoir de nous mobiliser tous ensemble au même moment et au même E ndroit….

Depuis des mois la colère monte et elle s’exprime dans chaque corporation, chez les jeunes qui eux aussi saturent de constater qu’ils vont être les destinataires d’un paquet cadeau empoisonné, les chômeurs que l’on pointe du doigt comme les responsables de cette situation, les retraités qui depuis des années subissent un acharnement inouï (des centaines de milliers survivent avec une misère) et il ne seraitas le temps que de faire un bilan

Mais on nous prend pour des cons, il y a bien longtemps que le bilan est fait, ceux qui nous attaquent veulent nous détruire, c’est une guerre contre le monde du travail…

Si les confédérations en sont encore à faire un bilan , les français crèvent chaque jour et ça c’est du concret !!!

Bien-sûr certains ont peur de perdre des places à la présidence de grands organismes, des places en or dans des conseils d’administration, des co-gestions à haut niveau, mais NOUS, nous les français ceux qui chaque jour se battent, ceux qui aujourd’hui sont condamnés, ceux qui demandent depuis des années une vraie réaction, une mobilisation massive et de rassemblements, qu’avons nous à perdre si ce n’est plus rien

Les confédérations par leur mutisme total pendant des années ont permis des reculs sociaux sans précédents dans notre histoire, ceux qui pendant de gros conflits signent des accords pour casser la dynamique de mobilisation, les réformistes qui aujourd’hui sont mis en avant comme les syndicalistes responsables, nous n’attendons rien d’eux !!!

la CGT n’a pas besoin de l’union des syndicats pour agir mais de l’union des français !!!!

L’union des français est non seulement VITALE mais également largement demandée, de quoi aurions nous peur, d’un échec ?

Partout où les salariés s’unissent pour refuser la régression sociale il y a de très bellesvictoires, celles dont on ne parle jamais ou très peu, celles qui démontrent qu’en se mobilisant ensemble on peu les faire reculer et même obtenir des avancées….

Nous serons aux côtés de notre camarade Philippe Martinez ce lundi 29 février 2016, nous lui proposerons la mise en œuvre urgente d’une mobilisation de celles et ceux qui comme nous veulent stopper la casse sociale dans notre pays et exigent plus de droits et libertés pour les millions de victime de la politique au service de l’ultra libéralisme !!!!

Pas besoin de 2 réunions pour la mise en place d’un appel a une action massive, renouvelable, nous avons le devoir d’agir, il y a urgence à nous mobiliser tous ensemble, urgence à stopper la destruction de nos droits obtenus par le sacrifice de milliers de camarades qui eux N ‘ont jamais hésité à aller chercher des droits, ce qui a été possible en 36 l’est toujours, la colère est énorme, l’envie de lutte aussi, mais les français ne veulent plus de luttes dispersées qui laissent croire que nous ne pouvons pas les faire plier, NOUS POUVONS les faire plier, alors place à l’action reconductible et du tous ensemble !!!!

La CGT GOODYEAR

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 février 2016 par dans anticapitalisme.