NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Les traités internationaux de libre-échange : un risque pour la démocratie

 

Mercredi 16 mars 2016 à 20 h à Orléans, dans la salle Erasme de la Maison des associations (46 ter Rue sainte Catherine). Avec Frédéric Viale, économiste, membre d’Attac France, animateur du groupe de travail TAFTA/CETA.
Sent.jpg
Cette conférence est organisée dans le cadre du collectif Stop TAFTA 45.
À l’heure où des négociations des traités internationaux de libreéchange sont en cours : le CETA et le TAFTA. Qu’en savez-vous sachant qu’ils toucheront tous les domaines de notre vie quotidienne ? Certains sont en cours de négociation (TAFTA), d’autres en cours de ratification (le CETA) .
Ces traités négociés dans le plus grand secret  entre l’Europe et le canada (CETA), l’Europe et les États-Unis (TAFTA) sont-ils une atteinte à la démocratie ? Qu’est-ce que le rôle du tribunal arbitral: l’ICS (anciennement connu sous le nom d’ISDS) ?
Pour répondre à ces questions et a bien d’autres nous organisons cette  conférence le mercredi 16 mars 2016 à 20h Maison des Associations, salle Erasme. Elle a pour but  d’informer, de populariser un discours et des actes que certains veulent enfermer dans un monde d’initié, donc de pouvoir.
Elle s’adresse à un public le plus large possible, plus nous serons à connaitre leurs intentions et serons vigilants à leurs actes moins ils auront de probabilité de nous imposer leur volonté.

En savoir plus sur les accords de libre-échange

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 mars 2016 par dans anticapitalisme.