NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Plusieurs manifestations ce jeudi dans le Loiret à 10h30 à Orléans, Montargis, Gien et Pithiviers.

 

La mobilisation s’intensifie à Orléans. Alors qu’ils n’étaient que 2.000 manifestants le 9 mars dernier, ils sont aujourd’hui prêt de 5.000 contre la loi travail de Myriam El Khomri.
Beaucoup de salariés de petites entreprises, même non syndiqués, plus de métiers représentés Grosse représentation CGT 1/3, 1/3 Lycéens, 1/3 FO, SUD, FSU mobilisation importante des lycéens de Pothier, Gaudier-Brzeska, Charles Péguy et Voltaire mais trés peu d’étudiants ……les vacances scolaires arrivent fin de semaine !
Aprés une assemblée générale en gare les cheminots CGT et SUD moitiés moins que le 9 mars dernier sont partis en manif récuperant au passage les Gaziers et Electriciens en nombre qui eux avaient petitement manifesté le 09.
Grosse manif dynamique que la pluie incessante a dissoute au fil des pas

A Gien, environ 500 personnes défilent dans les rues, dans une ambiance musicale et au rythme de slogans, comme « la loi Macron, c’est bon pour les patrons ; la loi travail, c’est bon pour le capital ». Fait rare, plus de cent lycéens giennois font partie du cortège. Sur leurs pancartes : « Jeunesse en danger » ou encore « Vous faites une grosse Khomri ». Inquiets pour leur futur, les jeunes expliquent : « On n’a pas envie de galérer toute notre vie en CDD. Les termes de la loi sont très flous. Si on autorise encore plus de flexibilité, après ça sera quoi ? » Selon Clara, élève en terminale, cette loi « va encore dans le sens des grosses entreprises, pas des moyennes et des petites. Or, en campagne, on sait ce qu’il advient quand une petite entreprise licencie ou ferme, ça peut faire mourir une ville. »

Plus de 500 personnes ont défilé dans les rues de Montargis malgré la pluie. Les manifestants sont venus du privé, notamment d’Hutchinson, et du public avec aussi de nombreux lycéens, exprimer leur refus du projet de loi El Khomri, mais aussi de la loi Macron.

A Pithiviers, on dénombre environ 200 manifestants. Le cortège, parti de la place des Halles, passait ensuite par l’autre place centrale de Pithiviers, celle du Martroi, avant de rejoindre la mairie. Cortège essentiellement syndical, beaucoup de lycéens, ainsi que des employés de la maternité menacée de fermeture.

Correspondant A.R.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 31 mars 2016 par dans anticapitalisme.