NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Journée de débat « Où est la Violence ? », ce dimanche à Nuit Debout Paris

Politiser le mouvement, une nécessité

Ce dimanche sur la place de la République à Paris, plusieurs commissions de Nuit Debout (commissions animation, action, convergence des luttes et éducation populaire) organisent une journée de débat sur le thème « Où est la Violence ? ». A partir de 14 heures, des tables rondes auront lieu afin d’aborder le sujet de la violence du système, et les moyens de lutte. Le comité de rédaction de Révolution Permanente a été invité à intervenir à la table ronde 2 : « Nuit Debout et la violence », au sujet du traitement de la violence dans les médias. Nous saluons cette initiative et invitons nos lecteurs à participer nombreux à cette journée, à venir nous rencontrer lors des débats ou à notre stand.

Evènement Facebook

« Les journées thématiques » de NUIT DEBOUT présentent « Où est la Violence ? »

Dimanche 24 avril 14h à minuit, Place de la République

Le but de cette journée est de poser de manière autonome et transversale, hors du débat médiatique actuel, la question de la violence.

Trop souvent, les médias traditionnels tentent d’affaiblir les mouvements de contestation sociale en divisant leurs protagonistes. Certains modes d’action, considérés comme « violents » sont pointés du doigt, dans un objectif de décrédibilisation des luttes.

Nous nous positionnons clairement contre les tentatives d’affaiblissement et de division du mouvement Nuit Debout. Notre objectif affiché est la convergence des luttes. Pour y parvenir, nous avons également pour objectif la convergence des moyens de lutte.

Nous proposons une journée thématique intitulée « Où est la violence ? » afin de porter sur la place publique une réflexion collective sur ce sujet. La discussion est libre, le débat est ouvert à tous les points de vue.


14h – 16h / Espace AG

Table ronde 1 : « Répression policière, violence symbolique et contrôles au faciès »

-  Etat des lieux des violences policières en France

-  Entendre la voix des victimes et de leurs familles

-  Libérer la parole sur les violences et méthodes policières

Invité.e.s : collectif « Urgence, notre police assassine », collectif d’étudiants de Paris 8 contre les violences policières, représentant de la CGT contre les violences policières, collectif
« Stop le contrôle au faciès », représentant des JC94 sur leur action contre le contrôle au faciès, représentant du Mouvement Immigration Banlieue, membres de la commission féminisme de Nuit Debout sur les violences sexistes de la police, membres de la Legal Team de Nuit Debout sur les violences et le harcèlement policier.


16h – 19h / Espace AG

Table ronde 2 : Nuit Debout et la violence

-  Comment répondre à la violence de ce système ?

-  Convergence des luttes, convergence des moyens de lutte ?

-  La violence est-elle une stratégie politique efficace ?

Invité.e.s : Aïssatou Dabo (ex-porte-parole de la coordination nationale étudiante), Serge Quadruppani (écrivain), Mathieu Burnel (activiste), Julien Talpin (sociologue), Nacira Guénif (anthropologue), Stathis Kouvélakis (universitaire), membres de la Legal Team de Nuit Debout, membres de la commission Accueil et Sérénité de Nuit Debout.


19h / Scène derrière la statue

« Concert contre l’état d’urgence, la répression policière et la violence d’Etat »

DJ Mayah Level

L’original Tonio Ryaam
Première Ligne

+ Guests


21h30 / Espace AG

Projection de film

UNE JEUNESSE ALLEMANDE
Réalisé par Jean-Gabriel Périot / 1h33 / Allemand sous-titré français / France / 2015

Synopsis : La Fraction Armée Rouge (RAF), organisation terroriste d’extrême gauche, également surnommée « la bande à Baader » ou « groupe Baader-Meinhof », opère en Allemagne dans les années 70. Ses membres, qui croient en la force de l’image, expriment pourtant d’abord leur militantisme dans des actions artistiques, médiatiques et cinématographiques. Mais devant l’échec de leur portée, ils se radicalisent dans une lutte armée, jusqu’à commettre des attentats meurtriers qui contribueront au climat de violence sociale et politique durant « les années de plomb ».


A partir de midi / Sur la place

Ateliers des différentes commissions sur la question de la violence : Commission éducation populaire sur la notion de violence. Commission action avec organisation d’atelier d’auto-défense. Commission prison avec discussions sur la violence carcérale.
Et d’autres…

Ateliers de différentes associations sur la question de la violence :

Atelier sur les armements du maintien de l’ordre avec le collectif « Désarmons-les ». Tables d’informations de plusieurs associations actives dans les cortèges de manifestants. Et bien d’autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 avril 2016 par dans anticapitalisme.