NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Y-en a marre !

Réunion d’information, vendredi 29 avril 2016 à 19 h 30 à la Bourse du travail – 10 rue Théophile Naudy – Orléans

COllectif de soutien aux Jeunes Isolés Etrangers du Loiret -COJIE

Y-en a marre !

En 2012-2013, nous vous avions alertés sur la situation des jeunes Mineurs Isolés Etrangers.

Et le 04 avril 2013, nous avions créé un collectif pour les soutenir (voir en pièce jointe la déclaration de ce collectif).

Malheureusement, 3 ans après, nos revendications de 2013 sont toujours d’actualité, et même pire.
Vous avez pu suivre au fil des mobilisations toutes les attaques que ces jeunes ont subi et contre lesquelles il a fallu réagir.

Beaucoup de ces jeunes sont devenus majeurs et très peu ont été régularisés. En 2014, un comité spécifique Jeunes Majeurs s’est créé.
Puis, le problème persistant, nous avons rassemblé les forces et rebaptisé récemment notre collectif COJIE,
COllectif de soutien aux Jeunes Isolés Etrangers du Loiret, incluant les mineurs et les majeurs.

Aujourd’hui, ces jeunes expriment leur « ras le bol » et vous demandent de vous remobiliser pour les aider.

Soyez les plus nombreux à répondre à cet appel, faites le savoir autour de vous.

Merci !

 Y’en a marre !

D’être sans école, sans toit, sans papiers

 

Y’en a marre de la remise en cause de nos droits.

Y’en a marre de la situation qui nous est faite. Une précarité totale dans nos situations.

Y’en a marre d’entendre que nous engorgeons les services d’hébergement d’urgence.

Y’en a marre de voir le Conseil Départemental du Loiret, prendre chaque mois un décret pour refuser notre protection.

Y’en a marre d’une justice avec le procureur qui nous fait mettre en garde à vue. Qui remet en cause tous nos papiers d’identité. Qui nous impose de passer des tests radiologiques.

Y’en a marre d’être sans moyen, pour se nourrir, se vêtir, se déplacer.

Y’en a marre d’être menacé de se voir mis à la rue, sans logement.

Y’en a marre de voir la préfecture nous refuser le droit au séjour au mépris de la loi. De n’avoir comme seul but que de nous renvoyer dans notre pays, alors que nos attaches sont maintenant ici.

Y’en a marre ; y’en a marre…

 

Pourtant nous jeunes, par nos mobilisations, avons réussi à nous intégrer, dans des conditions difficiles.

 

Nous appelons aux respects de nos droits !

 

– Par le Conseil Départemental du Loiret qui doit comme la délégation de l’état le lui impose, recevoir tout mineur qui se présente à lui, le placer en institution, subvenir à ses besoins.

– Par la préfecture qui doit nous régulariser en appliquant la loi nous concernant comme ex mineurs isolés étrangers, ayant été pris en charge par l’ASE.

 

Pour cela nous avons besoin de vous tous, pour nous aider à faire valoir nos droits.

 

Réunion d’information, vendredi 29 avril 2016,

à 19h30, à la Bourse Travail

10 rue Théophile Naudy – Orléans

 

Tram B, arrêt : Droits de l’Homme

Bus ligne 3 : arrêt : Gaston Couté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 avril 2016 par dans anticapitalisme.