NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Le patron d’Amazon gagne 2200 dollars par seconde depuis le début de l’année

L’action du géant du commerce en ligne a officiellement passé la barre des 700 dollars mardi 10 mai et continue de grimper inexorablement ce jeudi. Amazon a enregistré des chiffres très favorables au premier trimestre et est l’une des valeurs les plus rémunératrices depuis quelques années. Son PDG, Jeff Bezos, est le principal bénéficiaire de cette tendance haussière.

Les chiffres donnent le tournis lorsque l’on analyse les données boursières d’Amazon. Dans un contexte pourtant délicat pour les entreprises technologiques américaines depuis le début de cette année, la société américaine étonne avec une croissance à deux chiffres sur les marchés. L’action a progressé de 45 % durant le premier trimestre et de 64 % en un an pour dépasser les 700 dollars en début de semaine. Elle a même gagné près de 20 dollars sur les deux derniers jours.

À plus long terme, ceux qui ont parié sur le géant américain du commerce en ligne se frottent les mains. Comme le fait remarquer le site Tradingsat, le titre a crû de 165 % sur les trois dernières années et de 244 % en cinq ans. Le groupe bénéficie de la confiance des marchés et profite des avis positifs des experts. Le courtier Bernstein a notamment anticipé une amélioration exponentielle des performances de la société, ce qui a aidé à stimuler la croissance enregistrée cette semaine.

Amazon peut aussi compter sur un PDG omnivore qui parie sur des stratégies de longue durée. Jeff Bezos a pour ambition de supprimer les intermédiaires et de diversifier l’offre pour proposer un service complet aux clients de la marque. L’idée porte ses fruits puisque les ventes de la plateforme ont explosé fin 2015 avant d’augmenter encore de 28 % au premier trimestre 2016.

18 milliards en trois mois.

La stratégie du groupe fonctionne et le fondateur d’Amazon réalise aussi une opération financière juteuse avec cette croissance astronomique. Jeff Bezos détient 18 % d’Amazon, il  a donc bénéficié de la hausse du début d’année en récoltant 18 milliards de dollars durant le premier trimestre. Comme le souligne BFM Business à titre de comparaison, ce montant correspondrait à la fortune globale de la famille Dassault. Si l’on rapporte cette somme à des données temporelles plus petites, le PDG de la société américaine a empoché 2200 dollars par seconde (1930 euros) depuis début 2016.

Les gains enregistrés par Jeff Bezos lui ont permis de passer de la neuvième à la quatrième place du classement des plus grandes fortunes mondiales établi par l’agence Bloomberg. Il est même celui qui affiche le niveau de progression le plus important de ce top 100 des très riches. Le PDG d’Amazon est à la tête d’une fortune de 61,7 milliards de dollars et pourrait s’inviter très rapidement sur le podium si son groupe continue sur cette lancée. Il pointe désormais juste derrière l’investisseur Warren Buffett,  le créateur de Zara, Amancio Ortega et le fondateur de Microsoft, Bill Gates.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 mai 2016 par dans anticapitalisme.