NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

C’est beaucoup trop !

Mardi 05 juillet 2016 à 17 h 30

devant la préfecture du Loiret, rue de Bourgogne à Orléans

amenez casseroles et cuillères pour un grand concert

C’est beaucoup trop !

47, c’est le nombre de jeunes isolés étrangers qui rencontrent actuellement des problèmes de régularisation sur Orléans, dont 6 ont eu des refus de séjour et 22 des refus avec Obligation à Quitter le Territoire Français.

C’est beaucoup trop !

Le COllectif de soutien aux Jeunes Isolés Etrangers -COJIE- a demandé une audience au Préfet depuis plusieurs mois, déjà.

Dernièrement, ce sont les enseignants, les personnels de l’Education Nationale et les élèves des lycées où sont scolarisés ces jeunes qui ont aussi formulé des demandes d’audience…

Sans réponse de la préfecture, il est temps d’aller manifester notre mécontentement ! (voir notre appel ci-dessous et en pièce jointe)

Venez tous et toutes :

Mardi 05 juillet 2016 à 17 h 30

devant la préfecture du Loiret, rue de Bourgogne à Orléans

amenez casseroles et cuillères pour un grand concert

Pour soutenir ces jeunes, les aider à obtenir leur régularisation, des conditions d’accueil dignes et la scolarité pour celles et ceux qui arrivent mineur-e-s.

Venez nombreuses et nombreux, diffusez ce message. Merci.

 

Le COllectif de soutien aux Jeunes Isolés Etrangers

 

Appel pour le 05 juillet 2016 :

Les JEUNES ISOLES ETRANGERS sont des ados arrivés seuls en France, sans aucune famille.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant, que la France a ratifiée, ainsi que notre Code Civil imposent de les protéger. C’est aux Conseils Départementaux de les prendre en charge.

Et quand ils deviennent majeurs, ils devraient pouvoir obtenir un titre de séjour qui les autorise à vivre ici et à y construire leur avenir.

Sauf que ces jeunes ne sont pas correctement pris en charge.

 

Encore mineurs, ils sont mis à l’abri en hôtels sans suivi éducatif. Beaucoup tardent à être scolarisés par manque de places dans des dispositifs spécifiques destinés à leur permettre de rejoindre des classes ordinaires.

 

Quand ils deviennent majeurs, la préfecture les héberge, mais pas tous.

Les plus chanceux obtiennent l’allocation (AJIL) qui leur permet de subvenir à leurs besoins élémentaires. Mais la plupart crèvent de faim. Alors qu’ils doivent continuer à aller à l’école et s’y montrer exemplaires, parce que la préfecture rechigne à leur délivrer les titres de séjours auxquels ils peuvent prétendre et que, sans droit au travail, ils ne peuvent que continuer leurs études…

47 ont actuellement des problèmes de régularisation, dont 6 ont eu des refus et 22 sont menacés d’expulsion. C’est trop !

 

  • Pour obtenir des places dans des dispositifs spécifiques puis en lycée, dès l’arrivée des jeunes, et des aides aux besoins matériels quand ils sont majeurs, nous avons demandé audience au Président de Région pour le vendredi 01 juillet 2016.

 

  • Pour obtenir l’hébergement de tous, un suivi social et des titres de séjour dès leur majorité, nous demandons à rencontrer le Préfet, ce mardi 05 juillet 2016.

Et nous appelons à rassemblement le même jour, devant la préfecture :

 

Mardi 05 juillet 2016, à 17 H 30

devant la préfecture du Loiret

rue  de Bourgogne à Orléans

VENEZ SOUTENIR les JEUNES ISOLES ETRANGERS

CONCERT DE CASSEROLES

Nous demandons cette audience depuis plusieurs mois déjà.

Dans chaque lycée où sont scolarisés les jeunes, des enseignants, personnels de l’Education Nationale et élèves, ont aussi formulé des demandes …

Parce que trop de jeunes sont menacés par des Obligations à Quitter le Territoire Français, ou empêchés d’évoluer car sans titre de séjour ou sans droit au travail, cette audience doit absolument nous être accordée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29 juin 2016 par dans anticapitalisme.