NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

VALLS conspué à MONTPELLIER !

https://www.blogger.com/static/v1/jsbin/2193475453-ieretrofit.js

Le Premier ministre Manuel Valls a été hué, ce vendredi 1er juillet à Montpellier par plusieurs dizaines d’opposants au projet de loi travail. Alors que la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, venait de finir son discours sans encombre dans le parc du Peyrou, face à la statue de Louis XIV, des huées se sont fait entendre dès le début de la prise de parole de Manuel Valls consacrée à l’inauguration d’une ligne de tramway.

Les opposants au projet de loi, dont certains portaient des pancartes CGT, Nuit debout ou encore NPA, étaient massés devant la scène sur laquelle se trouvait le Premier ministre, Mme Delga et le maire et président de la métropole de Montpellier, Philippe Saurel (DVG). « La démocratie c’est le respect et l’écoute de chacun« , a lancé le Premier ministre en poursuivant son discours, couvert de bout en bout par des sifflets fournis. Cliquer ici

Confirmation. Valls ce n’est pas le Peyrou
L’AG Populaire Nuit Debout, rejointe sur place par Villages Debout Pic-Saint-Loup, des militant-es CGT, Solidaires, CNT, de Nîmes, Brissac et des sans partis, sans syndicats, avait appelé à perturber le discours de Manuel Valls, venu à l’invitation de son ami Philippe Saurel, maire exPS aujourd’hui classable plus à droite que le PS, c’est dire pour l’inauguration de la ligne 4 du tram. Malgré un impressionnant dispositif policier, des palpations corporelles et le refoulement de militant-es nuitdeboutistes (voir communiqué ci-dessous), rien n’a pu empêcher que nous nous regroupions près de l’estrade des ténors. Lors des interventions de Saurel et de Carole Delga (PS), pour la Région, toute allusion au premier ministre a déclenché des huées qui, au ras des présent-es, ont rendu les discours inaudibles. L’intervention de Valls lui-même a déclenché une bronca mémorable de bout en bout. Loi travail dégage ! Valls dégage ! Les opposant-es à la Loi Travail se sont ensuite constitué-es en cortège de 150 à 200 personnes au nez et à la barbe de la BAC, applaudi sur son passage par certain-es, et, arrivé-es aux grilles enserrant le Peyrou, ils/elles sont resté-es nez à nez avec un barrage de flics. Décision a été prise de forcer le passage, ce qui a été fait sans problème. Nous avons rejoint à l’Arc de Triomphe (!!!) nos camarades qui avaient été refoulé-es, ce deuxième barrage de flics s’ouvrant à notre passage. Une manifestation a ensuite sillonné la ville en scandant les slogans contre la Loi Travail, le gouvernement et leur monde. Cortège dynamique, très jeune et déterminé. Dispersion sans problème. Plein succès ! Valls, tu ne t’en sortiras pas comme ça ! On ne lâche rien ! On ne te lâchera pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 juillet 2016 par dans anticapitalisme.
%d blogueurs aiment cette page :