NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Valls, Fillon, on a déjà donné…Faisons entendre la voix des travailleur-se-s, des jeunes, des exclu-e-s et des RetraitéEs

Ainsi donc, Valls s’est déclaré candidat pour 2017, démissionnant de son poste de premier ministre pour essayer de jouer les hommes neufs. La semaine dernière, Hollande avait préféré déposer le bilan, craignant une déconfiture certaine après celle de Sarkozy à la primaire de droite. Un bilan qu’il a jugé, dans sa suffisance et son aveuglement, satisfaisant. Il ose même attaquer l’utilisation du 49.3 qui serait « anti démocratique » (sauf pour l’adoption des budgets bien sûr ! sic) ! On crois rêver lui qui l’a utilisé à tour de bras durant son mandat !!!!

Le président du Medef et de la finance

C’est que ses commanditaires, le grand patronat, les gros actionnaires du CAC40, ont tout lieu d’être contents.

Hollande a continué, dans la lignée de Sarkozy, à attaquer les droits des salarié-e-s, des chômeur-se-s, des jeunes. Le chômage, la précarité et la misère qui en résultent n’ont pas cessé d’augmenter. On estime à 9 millions de personnes, le nombre de pauvres qui doivent essayer de vivre avec moins de 1000 euros par mois. Quant à celles et ceux qui ont un emploi, c’est une pression continuelle, au nom de la compétitivité, pour leur imposer un travail toujours plus dur et mal payé. Comme c’est aussi l’objectif de la Loi Travail.

A l’inverse, les patrons et les plus riches ont été choyés ! Avec le pacte de responsabilité, le Crédit impôt-compétitivité- emploi et quantité d’autres subventions, ce sont des dizaines de milliards d’euros qui leur ont été distribués, alors que les plans de licenciements se multiplient.

Contre la droite et l’extrême droite

Sur la base des reculs imposés par le gouvernement Hollande-Valls, c’est une nouvelle offensive qui se prépare pour faire baisser encore le « coût du travail ». Fillon, le candidat de la droite, a choisi d’en faire son arme de campagne : 500000 suppressions de postes de fonctionnaires liquidation des 35 heures et semaines qui pourront atteindre 48 heures, recul jusqu’à 65 ans de l’âge de départ à la retraite, augmentation de la TVA, l’impôt le plus injuste, de 2 %. Avec en prime la morale moyenâgeuse de la réaction catholique, les menaces contre le droit à l’IVG et les préjugés homophobes. Marine Le Pen qui espérait avoir face à elle Sarkozy et Hollande, a beau jeu de dire que Valls et Fillon, c’est la même chose, qu’ils ont été l’un et l’autre premiers ministres de Hollande pour Valls et de Sarkozy pour Fillon.

Et de prétendre qu’elle est anti-système voire, même, face à Fillon, « sociale ». Quelle imposture ! Elle, la fille de milliardaire, qui ne veut rien d’autre que gouverner en servant les intérêts du Medef et des classes dirigeantes dont elle fait partie. Profitant des reniements des gouvernements socialistes qui ont mené la même politique que la droite, elle utilise l’écoeurement qu’ils ont provoqué pour essayer de duper les couches populaires en voulant leur faire croire que l’origine de leurs problèmes, ce serait la mondialisation, l’Europe et l’immigration et non pas la politique des patrons et des capitalistes.

Préparons-nous dès maintenant à rendre les coups

Alors oui, il y a urgence à faire entendre la voix des travailleur-se-s, des jeunes, des exclu-e-s, de toutes et ceux qui ne peuvent vivre que de leur travail, face aux représentants des classes possédantes, du patronat et de la finance, quelle que soit leur sensibilité politique.

Dès aujourd’hui, préparons-nous à défendre nos droits, le résultat des luttes que les travailleurs ont menées dans le passé, contre ceux qui veulent les liquider pour nous exploiter davantage. Travaillons à la préparation d’un mouvement d’ensemble, dans la continuité de celui que nous avons mené au printemps dernier contre la loi Travail, en rupture avec les institutions et avec le capitalisme.

C’est ce que nous défendrons dans cette campagne électorale avec Philippe Poutou, un ouvrier, candidat anticapitaliste et révolutionnaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 décembre 2016 par dans anticapitalisme, présidentielles.