NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Un juge conservateur à la Cour suprême !

La désignation de Neil Gorsuch à la Cour Suprême fait la Une de la presse. D’après Politico, il s’agit de l’un des juristes conservateurs les plus importants dans le pays. S’il est confirmé par le Sénat, il contribuera logiquement à faire pencher la Cour Suprême vers une direction plus conservatrice, écrit Politico. Mais d’après le Washington Post, il est trop tôt pour savoir comment Neil Gorsuch abordera les questions de société car en tant que juge de la cour d’appel fédérale de Denver, il ne s’est jamais prononcé sur des sujets délicats tel que le mariage homosexuel ou l’avortement.

Beaucoup de journaux se moquaient de la cérémonie de nomination. Une cérémonie digne d’une émission de téléréalité, écrit le site de CNN ou encore le New York Times. Décidément, Donald Trump a du mal à sortir de la peau de l’animateur de The Apprentice, son ancienne émission de téléréalité, estime le journal. D’abord, l’heure de l’annonce : le président a présenté son choix à 20h pile, l’heure de la plus grande écoute (prime time) qui est aussi celle à laquelle The Apprentice était diffusé. Et puis il parait que Donald Trump a fait monter le suspense jusqu’au bout, poursuit le New York Times, car il aurait réuni les deux finalistes pour le poste du juge à Washington, « comme dans un concours de talents ». Quant à l’heureux élu, il présente une qualité qui n’existe pas dans l’entourage de Donald Trump, à savoir la modestie, renchérit le New York Times. Neil Gorsuch a reconnu ne pas être une personne parfaite, tout en se disant « touché » par sa désignation. « Etre touché », c’est en effet une expression qui ne figure pas dans le vocabulaire de Donald Trump, conclut le journal.

Des diplomates entrent en résistance contre leur nouveau président

Selon le New York Times, ils sont un millier de diplomates et de hauts fonctionnaires du département d’Etat à avoir critiqué le décret anti-immigration de Donald Trump. Un décret qui contrairement à ce que prétend le président, ne rendra pas les Etats-Unis plus sûrs, affirment ces diplomates « dissidents » dans un mémorandum diffusé sur un canal interne du ministère, un moyen utilisé pour exprimer des critiques par rapport à la politique étrangère conduite par les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 février 2017 par dans anticapitalisme, JUSTICE, SOCIETE, USA.