NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Bruna obtient le retrait de son obligation de quitter le territoire ! Il faut qu’elle ait son titre de séjour !

Seule la mobilisation paie, voilà ce qu’il faut comprendre du retrait par la préfecture de l’obligation de quitter le territoire français concernant Bruna, jeune lycéenne scolarisée au lycée Monod de Saint-Jean-de-Braye, menacée d’expulsion.

Les autorités essaient d’éteindre la mobilisation qui s’est organisée pour protéger Bruna sur son lycée. Lycéen/nes, équipe enseignante et éducative se sont constitués en comité de soutien, une pétition de solidarité a été signée rapidement par 1.000 personnes. 

Mercredi, le rassemblement prévu, a été maintenu, devant la préfecture. 80 de personnes sont venues soutenir Bruna, essentiellement du lycée Monod ; les pétitions ont été remises aux représentants de la Préfecture. Bruna était émue de tant de soutien. 
bruna-2

Mais cette bonne nouvelle, ne doit pas nous démobiliser. Restons mobilisés ! Il faut savoir ce que les autorités décideront après. On ne veut pas qu’elle ait un titre de séjour étudiant,Il lui faut un titre de séjour vie privée et vie familiale, qui lui permettra ensuite de travailler et de faire sa vie ici, comme elle le souhaite.


La mobilisation sur le lycée Monod doit être une référence pour tous les autres lycées où d’autres jeunes sont, comme Bruna, menacés d’expulsions où sont munis d’un titre qui ne correspond pas à leur situation. 

La préfecture va surement voir d’autres mobilisations sous ses fenêtres, il y a d’autres situations comme celle de Bruna, dans les lycées d’Orléans. Soyons attentifs et marquons notre solidarité à cette jeunesse qui défend ses droits.

Un commentaire sur “Bruna obtient le retrait de son obligation de quitter le territoire ! Il faut qu’elle ait son titre de séjour !

  1. insolent45
    12 février 2017

    La mobilisation autour de Bruna a doit donner de l’espoir à tous les jeunes qui sont dans la même situation quelle.
    Des dizaines de jeunes isolé/es étranger/ères scolarisé/es sont menacé/es soit par une OQTF, soit n’ont toujours pas de réponse à leur demande de titre, soit on un titre qui ne correspond pas à leur situation (exemple titre étudiant), soit n’ont qu’une autorisation provisoire de séjour.
    La mobilisation sur Monod doit être un exemple pour tous les lycées où sont scolarisé/es tous/tes ces jeunes, il n’est pas à douter que le mouvement ne peut aller qu’en s’élargissent pour obtenir pour tous un titre de séjour, car tous les lycées sont concernés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 février 2017 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, Immigrés, local.