NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Marine Le Pen refuse de se rendre chez le juge !

Au dessus de la justice, Marine Le Pen ne s’est pas rendue à sa convocation vendredi chez le juge d’instruction dans l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs d’assistants du FN au Parlement européen, a-t-on appris de sources concordantes, la candidate dénonçant une « opération politique ».

La candidate frontiste à la présidentielle, qui avait fait savoir par avance qu’elle ne se rendrait à aucune convocation avant la fin des échéances électorales « était bien convoquée ce matin et n’est pas venue », a relevé une source judiciaire.

« Je suis, moi, victime d’une opération politique menée par le Parlement européen depuis plus de trois ans. J’ai demandé moi-même la désignation d’un juge d’instruction dans cette affaire il y a plus d’un an, elle a été refusée. Comme par hasard cette agitation arrive à quelques jours de l’élection présidentielle, personne n’est dupe », a déclaré la présidente du Front national (FN) sur France Bleu Berry.

« Certains veulent instrumentaliser la justice pour interférer dans cette élection présidentielle, je ne participerai pas à cette instrumentalisation, les choses sont très claires », a martelé l’eurodéputée.

Son immunité parlementaire a en revanche été levée dans une affaire de diffusion des images d’exactions du groupe Etat islamique sur son compte Twitter, datant de décembre 2015.

« Si l’immunité parlementaire existe, c’est précisément parce que les législateurs sont conscients que le pouvoir peut être amené à se servir de la justice pour tenter de gêner ou de persécuter un opposant politique », a encore plaidé la députée européenne.

Mme Le Pen a par ailleurs dénoncé vendredi le « laxisme » de la justice face aux violences, jugeant que « tous les Français se rendent compte qu’aujourd’hui il y a des voyous, des racailles, qui vivent en toute impunité qui se permettent de faire tout et n’importe quoi ».

Et voilà ceux qui dénonçaient les « tous pourris » pris la main dans le sac ! La tentation était trop forte alors pourquoi ne pas faire comme les autres ? Pas d’enrichissement personnel pour l’instant mais du fric pour le parti !

Marine Le Pen veut bien que la justice soit extrêmement sévère contre les manifestants qui débordent mais pas contre les flics fautifs ni son parti !

C’est déjà deux poids deux mesures sans attendre qu’elle accéde au pouvoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 mars 2017 par dans anticapitalisme, Droite extrême, JUSTICE.