NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Soutien aux salariés TFN propreté en grève sur le site de Famar.

Rassemblement interprofessionnel avec les salariés de TFN  mercredi 19 avril à 11h00 devant l’entreprise TFN, 4 rue de Rastignac la Chapelle St Mesmin.

Face au mépris de l’employeur qui refuse d’octroyer la prime mensuelle de 60 euros, une revalorisation des  coefficients, l’amélioration des conditions de travail, l’augmentation du temps de travail pour les salariés à temps partiel.

Au lieu de répondre favorablement aux revendications, la direction  envoie  huissier et salariés la nuit pour casser la grève.

inadmissible !

Les salariés viennent de décider en Assemblée Générale la poursuite de l’action.

« Le Syndicat Propreté 45,    La Fédération CGT des Ports & Docks,

L’Union Départementale CGT Loiret, l’ Union Locale CGT d’Orléans

S’adressent à tous les salariés de FAMAR Orléans la Source

En grève reconductible depuis le 10 avril, les salariés de TFN Propreté  sur le site de FAMAR  sont bien décidés à obtenir satisfaction sur leurs revendications :

Ils demandent le versement d’une prime mensuelle de qualité de 60 euros avec la perspective d’intégrer cette prime dans le salaire de base, une revalorisation des coefficients sur la grille de salaire pour tous les salariés. Ces revendications sont les demandes principales.

Ils demandent aussi l’amélioration des conditions de travail, l’augmentation du temps de travail pour les salariés à temps partiel, le  passage à temps plein pour tous les salariés  qui le souhaitent.

Au lieu de répondre favorablement  aux revendications, La direction de TFN,  manipule, intimide, donne l’impression de négocier et  dans le même temps envoie huissier et salariés la nuit pour casser  la grève.

Cette attitude est inadmissible et irresponsable !

Cette prime  demandée  serait discriminatoire répond la direction,  car dit-elle,  ne s’appliquerait pas à l’ensemble de ses collaborateurs !   L’argumentation de la direction ne tient pas !

Une prime de 80 euros est accordée à des salariés TFN sur le site Chronopost à Poitiers (confirmée par la direction) et d’autres sites en France  ont aussi cette prime dite de qualité.

Cette société TFN Propreté appartient  au groupe international ATALIAN (1, 860 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 95 000 salariés, 25 000 clients………1 535 129 euros obtenus  au titre du CICE payé par les contribuables). L’argent coule à flot pour les actionnaires mais rien ou très peu n’est octroyé pour les salariés.

Sous la pression des salariés en grève,  la société  TFN , dernièrement, se flatte d’avoir requalifié les salariés sur leurs coefficients. La Convention Collective du nettoyage s’applique. Les salariés de TFN travaillent tous  dans un environnement spécifique. Les coefficients devront être  tous revalorisés.

Le syndicat CGT propreté 45 et toutes les structures de la CGT appellent les salariés à être solidaire des salariés de TFN. Ne les laissons pas seuls face aux vieilles méthodes patronales pour casser les grèves quand elles surgissent.  Une collecte pour soutenir les grévistes  va s’organiser. Venez à la rencontre de ces salariés et témoignez leur, votre solidarité active.

Non à cette politique de flexibilité, de bas salaire et de précarité de ces grandes entreprises  du nettoyage qui exploitent les salariés à moindre coût ; les entreprises comme FAMAR qui sous-traitent leurs prestations sont tout autant responsables.

Les salariés de TFN ne lâcheront RIEN. Pour la prime mensuelle de 60 €, une longue lutte s’annonce ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 avril 2017 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, chômage/pauvreté/précarité.