NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Orléans : l’augmentation des indemnités du maire Olivier Carré, est scandaleuse !

Après les élections législatives de dimanche à l’issue desquelles les trois élus orléanais qui se présentaient ont été battus, Serge Grouard, Charles-Eric Lemaignen, et Alexandrine Leclerc, que vont devenir ces adjoints dans la “nouvelle” configuration, ville d’Orléans-métropole?

Interrogé sur ce point, Olivier Carré n’a pas vraiment annoncé de décision ou d’évolution ferme. Seules certitudes, Charles-Eric Lemaignen, conseiller municipal et communautaire; a d’ores et déjà démissionné de son mandat de président de la métropole. Comme il l’a encore répété dimanche soir après sa défaite “lorsque je m’engage je tiens mes promesses”. Olivier Carré sera élu jeudi à sa place et gardera son siège de maire. Serge Grouard, adjoint, ne retrouvera donc pas son ancien fauteuil au cas où il en aurait eu l’intention.

Pour la suite, Olivier Carré se contente de déclarer:” Nous avons besoin de toutes les énergies”. Quant à son propre avenir politique, il a clairement laissé entendre dans une réaction dimanche soir reprise par la Rep,  “cela fait d’ailleurs un certain temps que j’ai du mal à me reconnaître dans les Républicains, du Loiret en particulier et au niveau national”. En route vers en marche comme son mentor, Bruno Le Maire ? Réponse évasive. En tout état de cause l’avenir, pour le maire d’Orléans, ne semble plus passer par L.R.

 

Et voilà que le maire d’Orléans et bientôt président de la Métropole à fait voter lundi 19-06 l’augmentation de ses indemnités de maire au motif qu’il a perdu celles de député?

Olivier Carré ne se représentait pas dans la 1ère circonscription. De facto il a donc perdu ses indemnités de député. De 958€ nets, ces indemnités municipales passeront à 5 599,80€, à peu de choses près (300€) le maximum légal. En effet, comme Olivier Carré était député-maire, ses indemnités, comme celles de son prédécesseur, étaient écrêtées pour ne pas dépasser le plafond légal.

En plus de cette indemnité réajustée, Olivier Carré touchera à partir de jeudi celles de son nouveau mandat de président de la métropole. Grosso modo, Olivier Carré, il l’a dit lui-même, gagnera donc environ 8 000 euros  net, soit deux fois 4 000€.

A l’heure de la soit disant moralisation de la vie politique c’est un peu fort de café !

“A Barcelone, les nouveaux élus ont divisé par deux leur rémunération. Pourquoi cela n’inspirerait pas M. Carré à Orléans ?“, plaide l’Orléanais Philippe Rabier, ancien membre du PS.

“J’entends qu’un tel mandat (maire, président de métropole, même vice président et adjoint) est un engagement à temps plein, et qu’une rémunération correcte soit nécessaire. Tout est donc dans le “correct”.

Après l’affaire Fillon, et la volonté affichée de plus de moralisation dans la vie politique, la demande de M. Carré est mal venue. Cela dénote chez certains une forme de corruption comme l’évoque Jaume Asens, adjoint à Barcelone.

Les élus devraient s’engager avant l’élection à ne pas dépasser un certain montant cumulé. 5000 € brut me paraît largement suffisant. Cela éviterait d’encourager la course aux indemnités et donc au cumul des mandats. La politique n’est pas une profession. C’est un engagement transitoire au même titre qu’un engagement associatif le devient de plus en plus. Et le cumul des mandats nuit gravement à notre démocratie”, poursuit Philippe Rabier.

 

Nous reproduisons, ci-dessous, le communiqué de presse de la CGT qui dénonce le fait :

 

 

ILS N’ONT HONTE DE RIEN CES ÉLUS DE LA MAJORITÉ

DU CONSEIL MUNICIPAL D’ORLÉANS !

Le maire d’Orléans par une décision unilatérale en 2015, a supprimé brutalement la subvention annuelle allouée aux Organisations Syndicales, pour un montant total de 42 400 €/an, garantissant les frais de fonctionnement de la Bourse du Travail d’Orléans. Une somme qui ne représente que 0,017 % du budget de la Mairie. En supprimant cette subvention publique datant de 1899, la mairie nie ainsi l’utilité publique des Organisations Syndicales.

Le Maire d’Orléans, Olivier Carré, a justifié cette suppression de dotation aux Organisations Syndicales ainsi qu’une baisse considérable pour les Associations, au prétexte de la baisse des dotations de l’état. Dans le même temps, la ville a voté lors du conseil municipal du mois de Mai 2017, l’attribution d’une subvention « Exceptionnelle », de 100 000 €, au club Orléans Loiret Basket, en plus de leur subvention annuelle !

A Orléans, les maires de droite se succèdent ; mais la logique comptable reste la même.

Dernier exemple en date, lors du dernier conseil municipal d’Orléans du 19 juin. Olivier Carré, a mis au vote une augmentation de ses indemnités de maire, passant de 958 € net, à 5000 € Brut.

Pourquoi ?? Cela afin de compenser sa perte de pouvoir d’achat suite à la fin de son mandat de député et des indemnités qui vont avec !! Ce dernier expliquant aux membres du conseil municipal, qu’il ne pouvait pas vivre avec un revenu inférieur à 2000 € ; alors que celui-ci va percevoir au titre de Président de la Métropole, une indemnité de 3000 €. Mais les salariés aussi, ne peuvent pas vivre avec moins de 2 000 € !

Ils n’ont pas honte ces élus (LR) qui, par leur vote, ont approuvé cette augmentation !!

C’est une provocation inacceptable et une insulte à la population de l’agglomération Orléanaise, par ceux-là même qui prônent en permanence l’austérité dans un soi-disant contexte de « crise ».

L’Union Départementale des syndicats CGT du Loiret, dénonce et s’indigne de l’indécence du Maire d’Orléans. Elle réaffirme et exige le rétablissement de la subvention annuelle aux organisations syndicales, essentielle pour le bon fonctionnement de celles-ci.

Orléans, Le 21 juin 2017

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 juin 2017 par dans anticapitalisme, DEMOCRATIE, ELU-E-S, local, SOCIETE.