NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Oui, l’hôpital du XXIème siècle est malade..

Nous reproduisons, ci-dessous, le dernier compte rendu du Comité Technique d’Établissement fait par les représentants du personnel de SUD. A la lecture d’un tel document vous vous rendrez compte de la gravité de la situation : Si les personnels sont attaqués directement ou indirectement, si les diminution d’effectifs continuent avec des fermetures de lits et des « révisions » concernant plusieurs services CE SONT LES PATIENTS, NOUS, VOUS, QUI ALLEZ EN FAIRE LES FRAIS ! Les coupables sont connus : Ce sont les hommes et les femmes aux pouvoirs dans les différentes instances ! La solution existe : ELLE PASSE PAR UNE LUTTE DES HOSPITALIERS MAIS AUSSI PAR CELLE DES AUTRES SECTEURS DE L’ÉCONOMIE. NOTRE AVENIR CE JOUE AUSSI AVEC NOTRE SANTÉ

nomenclatura

Le Plan de Retour à l’Équilibre à la une de la presse locale en ce mois de juin caniculaireavant même qu’une ébauche de projet ne soit présentée dans les instances ! C’est la nouvelle procédure, informer la population avant les hospitalier-ères !
Le directeur général n’est pas inquiet, évidemment les directeurs ne seront pas impactés par une restructuration à leur niveau… La baisse de postes et la surcharge de travail se concentrent uniquement sur les autres professionnels de l’hôpital, « les productifs »: ouvriers, soignants, médico-techniques, administratifs…
Oui, l’hôpital du XXIème siècle est malade...ses finances sont en permanence dans le rouge ! A qui la faute ?
 aux politiques d’austérité successives qui conduisent à la suppression de 22 000 postes ,
 ou aux professionnel-les qui doivent assurer une charge de travail toujours plus importante et qui doivent « produire » plus de soins en moins de temps !
Course sans fin à l’activité du fait de la diminution de la cotation des actes tous les ans.
Le CHRO doit économiser 7,5 millions d’euros en 2017 et autant en 2018 pour arriver à l’équilibre financier. C’est, semble t -il le pari défendu par le directeur général devant l’ARS pour éviter la mise sous tutelle. Dixit le DG, le NHO ouvert depuis 2015 n’a pas encore donné la pleine mesure de ses capacités, sauf que la privatisation rampante de l’hôpital est déjà bien installée (chambres individuelles payantes avec happytal, bien-tôt un hôtel à leurs frais avant l’opération….). Patients pris en otages au détriment de l’accès aux soins pour tous et toutes.
Qui va trinquer ? Toujours les mêmes dans ce plan de retour à l’équilibre qui présente de multiples mesures de rationalisation des services, d’augmentation de l’activité et de coupes budgétaires franches. Tout le monde sera impacté, sauf les gestionnaires qui conservent tous leurs avantages pécuniaires ou en nature…A méditer quand on nous rabâche à longueur d’ondes la moralisation de la vie politique !
Nous sommes dans l’ère du BENCHMARKING dans toutes les disciplines, autrement dit nos directeurs à l’instar des directeurs d’Auchan ou de Castorama regarderont tous les matins sur leur ordinateur la performance des services au jour le jour, gare aux mauvais élèves et aux retours de bâtons !!!
Et pour réagir aux pics d’activité, la dernière idée innovante de la direction est de télécharger l’application Whoog pour être joignables à tout moment, quitte à dé-passer tous les temps de travail réglementaires !

Et au cas ou cela ne serait pas suffisant, dans un second temps il pourrait y avoir une baisse universelle des effectifs de 1% soit 40 ETP (équivalent temps plein), la fermeture groupée de lits cet été (par pôle), augmentation de 5% des tarifs du restaurant du personnel. Et pour finir on ajoute la fermeture du 4ème étage du pole femmes-enfants ainsi que l’ouverture de 2 lits de réa-chirurgicale pour augmenter les recettes.

cible V1

MARCHE ou CRÈVE !!!
Les différentes mesures du Plan de Retour à l’Équilibre présentées au CTE du 4 juillet :

Suppression de 22 postes dans les secteurs logistiques,·
Fermeture de 18 lits à la maternité et suppression de 10 postes,·
Fermeture de l0 lits en chirurgie et suppression de 4 postes,·
Diminution de la durée moyenne de séjour,·
Augmentation de l’ambulatoire,·
Fermeture de 11 lits en pédiatrie,·
Mise en place d’une convention avec un hôtel pour l’héberge-ment des patients convoqués la veille d’une intervention ou d’un bilan,·
Réduction du cout de fonctionnement des blocs opératoires de 1% en diminuant le recours à l’intérim, le cout des dé-penses en fournitures médicales et matériel médical,·

Diminution du recours à l’intérim médical aux urgences et en anesthésie (meilleure répartition des congés des médecins urgentistes, et optimisation des demandes pour l’anesthésie),·
Fermeture de 13 postes d’internes par l’ARS cette année,·
Mise en place d’un comité de pilotage de l’absentéisme qui a augmenté particulièrement en 2016,·
Mise en œuvre d’une séparation de compte d’heures supplémentaires et RTT,·
Audit sur les charges sociales,·
La fermeture groupée de lits cet été,·
Réduction des dotations hôtelières sur les plateaux logis-tiques, réduction du cout d’élimination des déchets, réévaluation de l’opportunité de contrats de maintenance, réorganisation de la fonction sécurité,·
.Augmentation du volume d’activité de la blanchisserie,·
Croissance continue de l’activité externe des laboratoires (centre de prélèvement, prestations pour d’autres établissements) et de l’imagerie, récupération de médicaments non administrés,·
Suppression de la gratuité des plateaux repas fournis aux personnels de gardes (bloc opératoires…).·
Augmentation des tarifs de 5% pour le self du personnel.·

Avec l’aimable autorisation de Sud Santé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 juillet 2017 par dans anticapitalisme, HÔPITAL, santé, SOCIAL ?, syndicats.

Navigation