NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Arrêt du trafic SNCF en gare Montparnasse : la faute à qui, la faute à quoi ?

Depuis dimanche matin, la circulation des trains est fortement perturbée de et vers la gare de Paris Montparnasse. Un défaut d’isolement d’un câble perturbant l’alimentation électrique serait à l’origine des perturbations dans une zone fortement impactée par des travaux.

La SNCF, à la recherche du profit maximum dans le cadre de la future concurrence européenne, les trains circulent à la limite de la rupture faute de maintenance permanente. Jamais, quand l’entreprise était au service du public, de telles « pannes » étaient envisageables.

“La préoccupation de la SNCF n’est plus de faire circuler des trains, servir les usagers dans des conditions décentes, de sécurité et de sûreté optimales, mais la recherche permanente d’économies.

Cette obsession de la part de la direction, les usagers en subissent les conséquences quotidiennement. Des emplois en moins à la SNCF, ce sont des guichets, des gares, des ateliers, des lignes qui ferment, des trains, des installations, des infrastructures qui sont supprimés. Ce qui se traduit par une dégradation du service public ferroviaire avec des retards et suppressions de trains qui sont le lot quotidien de nombreux voyageurs.

Les usagers du rail et les cheminots ont donc des intérêts communs à défendre. Ensemble, ils peuvent représenter une force de propositions alternatives pour améliorer le service public ferroviaire de la SNCF qui nécessite des moyens humains et matériels, alors que la concurrence que certains appellent de leurs vœux, ne vit que sur ce qui est en place et est considéré comme rentable

sncf-affiche

Communiqué CGT Cheminots : « Malgré la période estivale et le manque de moyens, plusieurs dizaines de cheminots sont actuellement mobilisés, y compris la nuit, pour déterminer l’origine exacte de la panne et faire les réparations nécessaires afin que le trafic reprenne le plus rapidement possible.

La fédération CGT des cheminots tient à apporter tout son soutien aux collègues qui oeuvrent d’arrache-pied et dans des conditions difficiles pour que les usagers subissent le moins de désagréments possibles dans cette période de chassé-croisé.

Une telle situation nécessite de la réactivité, mais aussi de la cohésion à tous les niveaux du Groupe Public Ferroviaire SNCF. Conditions mises en avant par un rapport d’experts indépendants intitulé « À la reconquête de la robustesse des services ferroviaires », remis début juillet à la direction de la SNCF.

Or, la communication de l’entreprise est loin d’être optimale depuis le début et comme souvent en cas de fortes perturbations. Les cheminots et les usagers en font l’amère expérience depuis dimanche, des informations contradictoires étant dispensées, occasionnant incompréhensions et tensions entre les agents eux-mêmes et avec les usagers.

Ceci est la conséquence d’un cloisonnement de plus en plus étanche entre des cheminots issus d’activités, de services différents et, depuis la réforme de 2014, d’entreprises différentes.

La fédération CGT des cheminots souhaite qu’un véritable retour d’expérience soit réalisé sur les origines et la gestion de la situation afin d’apporter rapidement des mesures correctrices permettant d’améliorer le service public ferroviaire SNCF ».

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 août 2017 par dans anticapitalisme, économie, SNCF, transports.