NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Code du travail : les métallos CDFT taclent la direction de leur syndicat !

Ce sont les directions syndicales collabos du pouvoir et liquidatrices des conquêtes des travailleurs qui commencent à être isolés comme en témoigne la montée des luttes unitaires. Preuve éblouissante que l’unité de lutte ne se construit pas par des accords de sommet et la recherche d’un « syndicalisme rassemblé » qui n’a conduit qu’à des reculs et à des défaites ! En raison à la volonté de lutte qui se développe et au succès des premières manifestations du 12 septembre (lamentablement nié par les médias dominants) ce sont les directions de la CFDT et de FO qui se trouvent soumises à la pression des bases et des structures. Un encouragement à l’unité, à amplifier et généraliser l’action et à mener la bataille d’idées contre l’ensemble des contre-réformes !

______________

SOURCE : Ouest France

Avis de tempête à la CFDT. Sa section métallurgie (la FGMM) demande à Laurent Berger, le patron du syndicat, d’être beaucoup moins tendre avec le gouvernement. En cause : sa position sur le Code du Travail. Pourquoi ne pas avoir appelé à la mobilisation ? Les métallos de comprennent pas.

La fédération métallurgie de la CFDT (FGMM) appelle dimanche Laurent Berger, patron du syndicat, à plus de fermeté face à la réforme du Code du travail, l’exhortant à appeler à « une mobilisation nationale ».

De nombreux militants « en colère »

« Le choix a été fait de ne pas appeler à une mobilisation nationale », rappelle la FGMM dans un courrier adressé à M. Berger, transmis à l’AFP. « C’est ce choix qui a occasionné la colère de nombreux militants qui, appartenant à la première organisation syndicale du privé, s’attendaient à une réaction bien plus forte de la CFDT », ajoute-t-elle, en précisant que ce courrier a été décidé à l’issue d’un bureau fédéral.

« Ce qu’attendent les militants, relayés massivement par l’expression des membres du bureau fédéral, c’est un appel national à manifester de la part de la CFDT », poursuit la fédération, qui estime que les ordonnances sur la réforme du Code du travail « contiennent des mesures de recul du droit social et du droit syndical ».

Parmi ces mesures, elle cite notamment « la possibilité de remettre en cause des éléments légaux ou conventionnels dans les entreprises de moins de 50 salariés sans la présence de syndicats » et celle, « offerte aux employeurs, de décider unilatéralement des dispositions applicables dans les entreprises de moins de onze salariés ou dans les moins de 20 en l’absence d’élus ».

« Une accumulation de réformes qui devient insupportable »

Elle dénonce aussi la remise en cause des modalités du compte pénibilité ou la restriction du périmètre d’appréciation des difficultés économiques d’une entreprise au seul Hexagone en cas de plan social, « avec les conséquences que les salariés de la métallurgie n’ont pas de mal à imaginer ».

« Les militants vivent depuis plusieurs années une accumulation de réformes qui devient insupportable et qui est un des éléments contribuant à la dégradation du dialogue social. Le patronat affiche une belle vitrine sociale mais dans les faits est très souvent rétrograde et antisyndical », poursuit le syndicat des métallos.

Il déplore aussi avoir « manqué cruellement de matériel pour expliquer le positionnement de la CFDT dans la période courant du 31 août (date du dévoilement du contenu des ordonnances, NDLR) au 12 septembre (date de la première manifestation du quinquennat contre la réforme du Code du travail à l’appel de la CGT, FSU, Unef et Solidaires, NDLR) ».

La FGMM conclut son courrier en disant soutenir « l’ensemble des syndicats de la métallurgie dans leur choix d’action, exprimant (leur) mécontentement ».

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29 septembre 2017 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, syndicats, TRAVAIL.