NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

MOBILISATION DE SOUTIEN AU LYCÉE LURÇAT

Une nouvelle fois, les rues d’Orléans ont vibré des cris de jeunes lycéens-nes en colères face à la situation faite à certains d’entre eux, jeunes isolés étrangers.

Une centaine de lycéens-nes et enseignants-es du lycée Jean Lurçat, de Fleury-les-Aubrais, sont venus soutenir leurs amis et camarades de classe menacés d’expulsion du territoire par les autorités.

De l’entre vue, il n’en est rien sortie de concret pour les jeunes menacés.

La mobilisation va donc se poursuivre, les jeunes présents ont pris l’engagement à la rentrée de s’organiser plus largement, de prendre des initiatives pour obtenir satisfaction sur la revendication portée par tous, la régularisation de tous les jeunes menacés d’expulsions.

Cette situation au lycée Jean Lurçat est la même que celle des autres lycées de l’agglomération d’Orléans, une convergence des lycéens-nes et enseignants-es doit voir le jour pour faire enfin céder la préfecture.
PERSONNE N’EST ILLÉGAL !

 

Le 20 novembre dernier, Wilson était convoqué au Tribunal administratif d’Orléans pour contester son assignation à résidence en vue de son expulsion.

La mobilisation a été à la hauteur, l’équipe éducative du lycée, ainsi que toute la classe de Wilson, avaient cessé les cours l’après-midi du 20 novembre pour venir le soutenir au Tribunal Administratif.

L’assignation à résidence de Wilson a été levée, ce qui est une première victoire.

Plus globalement, un collectif d’enseignants-es et d’élèves se mobilise en soutien aux jeunes sans-papiers sur le LP Lurçat depuis plusieurs mois.

Plusieurs dizaines de jeunes concernés, dont au moins 5 menacés d’expulsion.

Un autre élève, Chems Eddine, est passé au TA ce mardi 5 décembre : là encore des professeurs-es étaient présents-es et sa classe a cessé les cours pour venir le soutenir.

Il faut aussi rappeler que le lycée, c’est mobilisé l’an passé pour soutenir Narcy, qui était lui aussi sous le coup d’une expulsion, avec un certain succès puisqu’il a cette année obtenue un titre de séjour étudiant.

Les autorités administratives ne cessent de remettre en cause le suivi éducatif des jeunes isolés étrangers qui reçoivent des Obligations de Quitter le Territoire Français (OQTF) alors même qu’ils sont scolarisés et par conséquent dans un parcours d’insertion que reconnaît la loi et qui ont pour projet de construire leur avenir ici.

L’équipe éducative et les personnels, les élèves ont décidé d’organiser une manifestation pour exiger l’abrogation des arrêtés d’Obligation à Quitter le Territoire Français (OQTF) concernant les élèves et que leur soit accordé un titre de séjour À TOUS.

Cette manifestation aura lieu le

Jeudi 14 décembre, à 15h,

de Place de Gaulle jusqu’à la Préfecture d’Orléans.

 

Toutes celles et tous ceux qui pourront être là seront les bienvenus-es.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 18 décembre 2017 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, ECOLE, Immigrés, JEUNES, SANS PAPIERS.