NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Rassemblement unitaire Samedi 14 avril à 15 heures Place d’Arc: Pour GAZA contre la politique d’Apartheid d’Israël !

La situation subie par les populations de GAZA s’est encore aggravée. La sauvagerie de la répression à balles réelles contre des manifestantEs  pacifiques est une honte bien peu dénoncée.
Afin que toutes les Associations, Syndicats et Partis Politiques puissent participer nous vous appelons à un rassemblement unitaire Samedi 14 avril à 15 heures Place d’Arc.
Cette journée coïncide aussi avec la journée internationale pour les prisonnier et les Palestiniens sont directement concernéEs !
Vous trouverez  en pièce jointe un tract de dénonciation qui devrait vous permettre d’apposer votre signature en cas d’accord.
S’il vous plait de relayer l’appel à rassemblement sur vos réseaux militants notre Association déposera une demande d’autorisation de parcours en cas de défilé de la Place d’Arc à la Préfecture

GAZA, halte aux massacres et au blocus – Boycott et Sanctions contre l’Etat d’ISRAEL

+50 ans que la Bande de Gaza est sous contrôle total de l’occupation israélienne

+20 ans qu’Israël détruit son économie

+10 ans qu’Israël pousse ses habitants au désespoir par un blocus total  et des massacres

La Bande de Gaza est totalement dépendante des fournitures israéliennes…

… que les Gazaouis doivent payer au prix fort.

 

 

 

 

c Eté 2014, après une nouvelle attaque israélienne par des bombardements contre 2 millions d’habitants enfermés dans un territoire de 40 km de long et 10 de large, on dénombrait plus de 2 200 morts.

c En 2017, Israël a réduit la livraison d’électricité à deux heures par jour avec le risque d’un effondrement total des services vitaux pour la population, notamment dans le secteur de la santé.

Le 31 mars 2018, l’armée israélienne tire sur les 30.000 manifestants pacifiques marchant pour la Journée de la Terre, faisant 17 morts et plus de 1.400 blessés, dont de nombreux enfants.

Un rapport de la Banque Mondiale prédit une catastrophe humanitaire si le blocus n’est pas levé. Quasiment toute l’eau est inconsommable. Depuis 10 ans la communauté internationale assiste sans réagir à la mort à petit feu de toute une population.

Nous disons, ça suffit !

Fin de l’impunité octroyée à Israël !

Levée immédiate du blocus illégal* et inhumain de Gaza, sans condition,

et liberté de circulation avec le reste de la Palestine !

Boycott et Sanctions contre Israël jusqu’au respect du droit international !

 

c Nous condamnons le cynisme meurtrier du gouvernement israélien, et son impunité. De nombreux citoyens sont indignés par ce que subissent les Palestiniens depuis +70 ans, et boycottent les produits israéliens.

c La France et l’Union européenne doivent œuvrer avec force, bien au-delà des déclarations habituelles, en exerçant de véritables pressions sur l’État d’Israël, notamment par la suspension de l’accord d’association entre l’Union Européenne et Israël.

c Le gouvernement français doit sans délai interdire les importations de produits des colonies israéliennes illégales, et le commerce des armes avec l’Etat israélien.

* Le blocus de Gaza est illégal car en vertu du droit international aucune puissance

n’est autorisée à imposer une punition collective à une population quelles qu’en soient les raisons.

 

Premiers signataires : Palestine 45 , Collectif BDS 45, OLP 45, UJFP 45, MAN, NPA, ……..

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 avril 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, COLONIALISME, ISRAEL, Palestine.