NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

JUSQU’OÙ LA RÉGRESSION SOCIALE VA-T-ELLE ALLER ?

Venez en débattre le samedi 13 octobre à 19h30

Salle des Chats Ferrés à Orléans

LE GOUVERNEMENT DES RICHES PRETEND S’OCCUPER DES PLUS PAUVRES

  • Alors pourquoi met-il en place un plan pauvreté, qui fusionnant les différentes allocations, conditionne le versement des APL à l’acceptation de n’importe quel emploi ?
  • Alors pourquoi vote t’il la Loi ELAN, qui favorise l’expulsion des locataires, qui permet de privatiser des logements sociaux, qui réduit le nombre de logements adaptés aux personnes en situation de handicap ?
  • Alors pourquoi se prépare-t’il à démanteler les services publics au travers de CAP 2022 ?

Notons aussi que le gouvernement des riches s’acharne contre le pouvoir d’achat des retraités, notamment avec l’augmentation de la CSG. Alors que le montant moyen des pensions s’établit à 1361 € nets en 2016.

Alerte ! Ce gouvernement des riches prépare une nouvelle réforme des retraites. Tout le monde doit se mobiliser pour le faire reculer, actifs et retraités, pour la satisfaction de nos revendications. Sans quoi nous risquons de finir dans la misère.

Quant au budget de la santé, il augmente de 2 % par an, alors que la croissance des besoins est de 7 %. Il s’ensuit une dégradation générale des soins, avec des hôpitaux qui manquent de plus en plus de moyens, tandis que les déserts médicaux s’étendent. Les urgences débordent ? Le gouvernement « assume » !

Le gouvernement des riches attaque globalement la capacité de survie des plus faibles. En même temps, la suppression de l’impôt sur la fortune et la création du prélèvement forfaitaire unique de 30 % appliqué aux revenus de l’épargne coûteront près de cinq milliards d’euros.

 

LE GOUVERNEMENT DES RICHES PRÉTEND FAVORISER LE « TRAVAIL »

Pourtant, encouragé par les « lois travail », le management patronal devient plus pervers, plus violent. Il provoque sans cesse plus de dégâts dans le psychisme des salariés. Mais les députés macronistes refusent de reconnaître la violence de ce management patronal, qu’ils soutiennent.

D’après Pôle Emploi, seuls 8 % des chômeurs rechercheraient insuffisamment du travail. Mais à défaut de s’en prendre au chômage, le gouvernement des riches veut s’en prend aux chômeurs : davantage de sanctions, davantage d’économies sur les allocations et le personnel de Pôle emploi… Alors que seulement 45 % des chômeurs sont indemnisés.

En outre toutes les « incitations » à partir plus tard à la retraite aggravent évidemment le chômage. Là encore il y a d’une part le baratin sur l’emploi d’un certain nombre de politiciens, et d’autre part les faits. Ajoutons que la retraite, c’est un besoin social, pas un luxe, et les départs plus tardifs entraînent une forte augmentation des arrêts maladie.

Le gouvernement des riches ne favorise pas le travail, mais le capital, avec les cadeaux aux plus riches, aux entreprises… 20 milliards par an au nom du CICE, baisse du taux d’imposition des entreprises… etc.

 

LE GOUVERNEMENT DES RICHES PRÉTEND LUTTER CONTRE L’EXTREME-DROITE

  • Alors pourquoi fait-il voter l’horrible loi « Asile et Immigration » qui prolonge la durée de rétention, enferme les enfants, supprime le droit du sol à Mayotte ?

En même temps, le gouvernement des riches refoule l’Aquarius, appliquant la politique populiste de Salvini et de Marine Le Pen. Il laisse les fascistes de Génération Identitaire fermer la frontière des Alpes et chasser les migrants. Il envoie la police harceler les réfugié.e.s, harceler leurs soutiens, à Calais, Paris, dans la Roya ou à Vintimille.

 

LE GOUVERNEMENT DES RICHES SE PRÉTEND ÉCOLO…

Alors que les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté en France en 2017, tandis que la biodiversité s’effondre. Le gouvernement des riches n’exclut pas de construire de nouvelles centrales nucléaires, alors qu’EDF n’a pas de vraie solution pour le stockage des déchets radioactifs. Pire : le nucléaire militaire va augmenter de 50 %. D’énormes budgets vont ainsi au nucléaire, au lieu d’aller aux énergies renouvelables.

Les « réformes » actuelles de droite sont des remèdes pires que le mal. Celles du pouvoir précédent, ne valaient guère mieux et nous attendons toujours la fermeture de la centrale de Fessenheim. La démission de Nicolas Hulot, Ministre de l’écologie, impuissant à mettre en œuvre un minimum de réforme reste le symbole d’un pouvoir au service des multinationales exploitant les énergies fossiles pétrole, charbon, gaz et leurs amies les industries de l’automobile, des pneumatiques et des autoroutes !

La résistance à l’injustice doit faire boule de neige, des propositions existent et doivent être mises en place.

 

Venez en débattre le samedi 13 octobre à 19h30

Salle des Chats Ferrés à Orléans

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 octobre 2018 par dans anticapitalisme, DEBATS, REUNION PUBLIQUE.