NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Marche pour le climat à Paris !

samedi 13 octobre 2018 à 14h

 

Lieu : Paris 2e  Métro Opéra  Place de l’Opéra

  • 13h : Ouverture du village des solutions Place de la République
    (ouvert non-stop, de 13h à 18h, donc même pendant la Marche)
  • 14h : Départ de la marche à Opéra
    Opéra > rue du 4 Septembre > rue de Turbigo > République
  • 16h : Arrivée de la marche à République
  • 16h-18h : Village des solutions, forum citoyen et espace politique
  • 18h : Orchestre debout

13h-18h : Place de la République

  • Village d’ateliers et de stand thématiques :
    Les associations présentent leurs solutions.
  • Forum citoyen : et après on fait quoi ?
    Tous les participants sont invités à venir en discuter.
  • Prise de paroles :
    Rapport du Giec, démographie, système politique… des scientifiques viennent présenter leur constat, Cyril Dion et -M- clôtureront ce moment.

Marche pour le Climat 13-10-2018 Logo

L’appel :

Après la formidable mobilisation du 8 septembre, une nouvelle marche pour le climat s’annonce à Paris pour le 13 octobre 2018.

Malgré les dizaines de tribunes, d’appels publiées depuis plusieurs décennies pour agir contre le changement climatique, le changement de trajectoire nécessaire à une lutte efficace n’a pas encore eu lieu. Mais l’urgence s’avance : partout dans le monde, les effets de l’évolution du climat se font sentir. Océans de plastique, phénomènes climatiques extrêmes, épuisement de la biodiversité et des terres arables, fonte des glaciers et des banquises, libération de gaz à effet de serre du fait du réchauffement des steppes, migrations climatiques…

Ces dernières années, le slogan « Un autre monde est possible » a souvent été entendu. Nous sommes aujourd’hui au stade où un autre monde est nécessaire.

Cet autre monde est à portée de main.

En démissionnant du gouvernement le 28 août dernier, Nicolas Hulot est devenu un lanceur d’alerte. L’alerte a été entendue le 8 septembre, et nous y avons manifesté notre volonté de voir apparaître ce monde neuf, où l’activité humaine ne travaille pas contre l’environnement qui rend son existence possible, mais avec lui.

Ce monde, nombreux · ses sont celles et ceux qui, durant ces dernières décennies, ont contribué à l’imaginer et à le faire avancer. Lors de cette marche qui s’annonce comme une marche des solutions, nous voulons leur donner la parole, afin de commencer à bâtir ce monde pour tous, sans attendre.

Nous appelons ces bâtisseur · ses à venir présenter leurs solutions pour enfin impulser le changement nécessaire dans nos sociétés, pour garder notre planète habitable, préserver notre environnement et sa bio-diversité et répondre immédiatement et sans faux-semblants à l’urgence qui s’avance.

Nous appelons les associations, organisations, collectifs, individus souhaitant participer à cette manifestation à

  • Relayer cet appel dans leurs réseaux et à le diffuser le plus largement possible afin de rassembler un maximum de personnes et d’initiatives
  • Nous contacter à l’adresse logistexique.marche1ex3paris@gmailex.com si elles souhaitent apporter un soutien logistique en matériel (barnums, scène…) ou en bénévoles.
  • Nous contacter au plus vite afin d’organiser la mise en place des actions suivantes :

Marche 0 déchets

Nous souhaitons que cette marche soit en elle-même un exemple qu’il est possible d’agir sans salir. C’est pourquoi nous souhaitons que l’évènement soit un évènement 0 déchets. Nous appelons les associations/collectifs disposant de compétences au niveau logistique, communication, animation sur cette thématique afin de parvenir à ce résultat.

Contact 0 déchet : zerodeexchet.marche1ex3paris@gmailex.com

Ateliers thématiques

Les solutions existent, et nous allons les montrer. Nous invitons associations, mais également chercheur ·se s souhaitant s’investir à présenter leurs solutions pratiques pour engager dès aujourd’hui un changement au niveau individuel, sociétal et/ou social vers une société soutenable.

Nous mettrons en place un village d’ateliers thématiques, chaque atelier présentant une solution pratique pour l’adaptation au changement climatique. La forme de l’atelier est libre, mais les espaces de discussion et de proposition sont fortement encouragés. Pour participer aux ateliers thématiques : atelieexrs.marche13pexaris@gmail.cexom

Zone d’impulsion du changement politique

Le constat que tant portent depuis longtemps a été réaffirmé par Nicolas Hulot lors de sa démission : le changement climatique nécessite un changement politique. C’est pourquoi nous souhaitons que cet évènement animé par un mouvement citoyen interpelle directement le gouvernement, mais aussi acteurs privés et multinationales, et formule des demandes explicites d’action immédiate.

Ces demandes seront élaborées par un espace dédié au débat et à la formulation de ces demandes, qui pourront être ensuite adressées au gouvernement sous la forme d’un compte-rendu, d’un communiqué, ou de pétitions.

 

Le #13Octobre 35 villes remettent ça pour le climat !

#IlEstEncoreTemps

Samedi, 8 septembre dans toute la France plus de 150 000 personnes ont pris part à la journée mondiale d’action pour le climat

En France, cette journée prend une signification toute particulière : il s’agit de la première mobilisation de la société civile depuis la démission de Nicolas Hulot.
Comme l’explique Clémence Dubois, porte parole de 350.org, « la démission de Nicolas Hulot nous rappelle que la France n’est pas une exception : partout dans le monde, les dirigeants politiques continuent de tergiverser, voire ont renoncé à agir pour le climat. Pourtant, il est encore temps d’agir, et nous le faisons, partout dans le monde, comme nous l’avons démontré aujourd’hui. » #IlEstEncoreTemps

L’enjeu est désormais d’inscrire ce sursaut citoyen dans la durée. Beaucoup de personnes sont venues à cette marche de manière spontanée, sans appartenir à aucune organisation. Il faut poursuivre la mobilisation. Les médias indépendants et de nombreuses ONG diffusent de précieux conseils sur la manière de changer concrètement son quotidien – des petits gestes qui sont de grands gestes pour la planète. Mais il est également important de rejoindre des associations, des collectifs, des mouvements ou des mobilisations près de chez soi, pour agir collectivement. Car le changement climatique nécessite un changement radical de nos manières de vivre en société : l’écologie doit devenir la priorité numéro un de toutes les politiques, car aucune politique n’est possible sans l’écosystème rend la vie humaine possible. #IlEstEncoreTemps

Le #13Octobre partout en France et en Europe nous marcherons de nouveau pour le climat.
Paris, Genève, Luxembourg, en tout plus de 35 villes marcheront pour le climat.
Plus qu’une marche pour le climat Paris qui a pour l’instant 48 000 inscrits et inscrites. : https://www.facebook.com/events/2217054808575…

www.ilestencoretemps.fr liste des ressources et des pistes de mobilisations pour l’avenir.

Les 6 et 7 octobre prochains, plus de 30 000 personnes sont attendues à Bayonne pour l’arrivée du Tour Alternatiba.

Dans la semaine du 8 octobre, des actions décentralisées sont prévues à l’occasion de la publication du rapport du GIEC sur l’objectif des 1,5°C – zerofossile.org/giec

Source : https://solidaires.org/Le-13Octobre-35-villes…

 

Pourquoi nous soutenons les mobilisations du 13 octobre

Suite à la démission de Nicolas Hulot, plus de 130 000 personnes ont marché pour le climat le 8 septembre dernier. Depuis ce jour, les initiatives foisonnent et des mobilisations se préparent partout en France, notamment le 13 octobre prochain.
Ces mobilisations s’inscrivent dans une rentrée particulière pour le climat. Si Emmanuel Macron a été promu « champion de la Terre » à l’ONU il y a quelques jours, tout porte à croire que la crise écologique ne fera qu’empirer en France et dans le monde. Sur fond d’austérité et de régressions sociales, les mesures annoncées mais surtout prises par le gouvernement ne sont pas à la hauteur. La sortie du rapport du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), le 8 octobre, a dressé les dernières pistes d’actions afin d’échapper à une catastrophe climatique mondiale.

Qu’elles soient locales ou nationales, petites ou grandes, chaque jour de nouvelles mobilisations, initiatives et actions se dessinent ici et là. Leur succès dépend de leur spontanéité et de leur créativité mais aussi de leur capacité à rassembler des milliers personnes, des dizaines d’organisations, mouvements et réseaux pour rappeler l’urgence et dire haut et fort qu’il est encore temps d’agir. Les marches du 13 octobre prochain s’inscrivent dans cette démarche.
Nous appelons nos membres, adhérent·e·s et sympathisant·e·s à soutenir et à participer à ces initiatives citoyennes pour maintenir la pression sur nos décideurs publics. Cette nouvelle journée d’actions sera également l’occasion de promouvoir des centaines de porteurs d’alternatives, qui oeuvrent chaque jour, à la construction d’un monde plus juste et solidaire.

Pour rejoindre l’appel à initiatives : https://www.cjoint.com/c/HIvnZKYwieb

Organisations signataires :

350.org ; Action-Aid Peuples Solidaires ; Attac ; Climat Social ; CRID ; CCFD-Terre Solidaire ; Fondation Copernic ; France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand ; La Fête à Macron ; Les Amis de la Terre ; Notre Affaire à Tous, Réseau Foi et Justice Afrique Europe ; REFEDD ; SOL – Alternatives Agroécologiques et Solidaire ; Sciences Citoyennes ; Union syndicale Solidaires; ZEA

Composition1

Notre planète, nos vies, la vie… valent plus que leurs profits !

Le rapport spécial du GIEC paru le 8 octobre est à la fois sans surprise (les impacts sociaux et environnementaux du changement climatique sont d’ores et déjà catastrophiques) et sans appel (la limite impérative à ne pas dépasser n’est pas 2 °C d’augmentation de la température moyenne de la terre, mais 1,5 °C). 

Si l’expertise du GIEC est incontournable quand il s’agit d’évaluer le changement climatique, ses propositions sont biaisées par sa soumission aux impératifs capitalistes de la croissance et du profit. Du maintien du nucléaire au déploiement des technologies à émissions négatives – censées retirer du carbone – en passant par la géo-ingénierie – censée limiter l’entrée de l’énergie solaire dans l’atmosphère – ces technologies d’apprenti sorcier sont dans le meilleur des cas inefficaces, et dans le pire terriblement dangereuses.  

Or ce rapport servira de base aux négociations de la COP24 en décembre prochain. On ne peut laisser la main aux gouvernements et aux capitalistes.

C’est le système qu’il faut changer. 

Sauver le climat impose de socialiser le secteur énergétique et bancaire pour planifier un système 100% renouvelable, sans énergie fossile ni nucléaire, d’éliminer les productions inutiles ou nuisibles, d’en finir avec l’obsolescence programmée des produits ou les absurdes transports de marchandises qui ne servent qu’à maximiser les profits des multinationales, d’abandonner l’agrobusiness en faveur d’une agriculture écologique et paysanne assurant la souveraineté alimentaire, de renoncer au leurre du tout voiture électrique, de généraliser les transports publics gratuits, la fin des grands projets inutiles, l’expansion urbaine, etc…

Écosocialisme ou barbarie 

Tel est le choix qui se dessine de plus en plus clairement. On ne peut plus tergiverser. Nous avons besoin d’une politique qui change tout. Nous voulons discuter et décider démocratiquement de ce dont on a besoin en prenant soin de la planète.

Les changements de comportement individuels ne suffiront pas à modifier la donne. Une puissante mobilisation mondiale des mouvement environnementaux, syndicaux, paysans, féministes et indigènes est nécessaire et urgente.

Il n’est plus suffisant de s’indigner et de faire pression sur les décideurs. Il faut s’insurger, construire la convergence des luttes, descendre dans la rue par millions et dizaines de millions, bloquer les investissements fossiles, les accaparements de terres et le militarisme, s’investir activement dans le soutien aux paysan.ne.s, imposer des alternatives de déplacement et de consommation, jeter les bases de pratiques sociales qui sortent du cadre capitaliste…

Le NPA appelle en ce sens à participer massivement à la prochaine étape de ce combat : les marches pour le climat qui se tiendront samedi 13 octobre. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 octobre 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, CLIMAT, ECOLOGIE.