NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Keolis et Bordeaux lancent le transport urbain partagé à prix fixe !!

La filiale de la SNCF a choisi Bordeaux pour expérimenter un nouveau service de transport partagé à la demande et à bas coût. Unique en France, il fait écho à des tests en cours en Australie et aux Etats-Unis. Un bon rapport pour les capitalistes au moment où la population se mobilise contre les hausses des carburants. L’impasse est faites sur des transports en commun gratuits !

 

Ce 7 novembre 2018, Keolis a fait entrer Bordeaux dans une ère nouvelle. La filiale de la SNCF a démarré l’expérimentation de KE’OP, un service de mobilité au modèle économique inédit en France. Moyennant un tarif fixe de cinq euros, quels que soient la distance et le temps de trajet, l’utilisateur peut en effet réserver et prendre place à bord d’un des sept véhicules monospace (7 places) mis à disposition par Keolis, sur un rayon de 50 km2, dans la métropole bordelaise.

pétrole V1

 

En Gironde, ce nouveau mode de transport qui se veut économique et écologique est expérimenté dans les communes de Pessac, Mérignac et Le Haillan, couvrant l’aéroport, le campus universitaire et plusieurs centres hospitaliers. Après ses débuts en Gironde, il « a vocation à s’étendre à d’autres villes » de l’Hexagone, précise-t-on. Il est aussi en cours d’expérimentation depuis le début de l’année dans les villes australiennes de Sydney et Newcastle, et à Los Angeles, aux Etats-Unis.

 

En pratique, l’application KE’OP permet de géolocaliser le passager à son point de départ et de lui fixer un point de rendez-vous à une distance n’excédant pas 100 mètres du lieu où il fait sa demande. Selon Keolis, son attente ne devra pas dépasser quinze minutes. On peut réserver son trajet à l’avance et jusqu’à la dernière minute, du lundi au samedi de 6h à 21h. KE’OP permet également des connexions au réseau de transports en commun de la métropole.

 

Avec cette expérimentation qu’il finance en totalité, Keolis veut « démontrer la pertinence de ce nouveau mode de déplacement » en apportant « une meilleure couverture du territoire à moindre coût et plus de souplesse aux voyageurs« , tout en contribuant à réduire la congestion urbaine. (Avec AFP)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 novembre 2018 par dans AFFAIRES, anticapitalisme, POUVOIR D'ACHAT, transports, transports gratuits.