NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

« Faisons tous dérailler Macron » : un cortège de cheminots rejoint les gilets jaunes !

De leur côté, les gilets jaunes reprenaient en cœur les slogans sur la « grève générale » signe que les méthodes du mouvement ouvrier ont un écho chez les gilets jaunes.

« Faisons tous dérailler Macron ». C’était le mot d’ordre écrit sur la large banderole déployée par un cortège de plus d’une cinquantaine de cheminots venus manifester en solidarité aux gilets jaunes qui manifestaient sur les Champs Elysées ce samedi matin.

Ce samedi 24 novembre les gilets jaunes ont appelé à une journée de manifestation nationale appelée contre la hausse des taxes, sur la question du pouvoir d’achat, contre Macron et sa politique anti-sociale et anti-populaire.

« Contre la vie chère, augmentez les salaires »

En soutien, un cortège de cheminots est venu battre le pavé, provenant de gares parisiennes et d’Iles de France, avec un cortège de cheminots de l’Intergare.
Ils ont été bien accueillis par des gilets jaunes, qui pour la plupart venaient de province mais aussi de région parisienne. « Je suis content d’en faire partie avec eux », affirmait un gilet jaune. Ce qui est à déplorer cependant, « c’est le noyautage de l’ultra droite, qui a causé pas mal de destruction », affirmait une cheminote.

Les cheminots étaient plus d’une cinquantaine à exprimer leur solidarité, liant leur combat sur la question du ferroviaire dans le combat des gilets jaunes. « Contre la vie chère, augmentez les salaires » scandaient les cheminots, faisant le lien entre la question des taxes et celle de l’augmentation des salaires. « La colère sociale, elle doit s’exprimer », affirmait Anasse Kazib, liant la nécessité d’approfondir les méthodes du mouvement ouvrier. « Les gilets jaunes ont pris conscience de bloquer les raffineries, les pompes à essence, les entreprises », continuait-il. « Les cheminots sont descendu, parce que la colère sociale est dans tout le pays », expliquait Gauthier Tacchela. « Même si on se reconnait pas », a priori, « dans la baisse du prix du gazole, continue-t-il », « pourquoi ne pas amener retour à un service public du rail ? »

« Les gilets jaunes ont pris conscience de bloquer les raffineries, les pompes à essence, les entreprises. J’appelle les confédérations syndicales à appeler les militants à poser les préavis de grève »

Le slogan, hymne de la grève du printemps dernier, était chanté par les cheminots qui apportaient leur combativité pour recharger les batteries des gilets jaunes. « On est là. On est là. Même si vous ne le voulez pas, nous on est là. Pour l’honneur des travailleurs et pour un monde meilleur. Même si vous ne le voulez pas, nous on est là », était chanté avec force par les cheminots.

De leur côté, les gilets jaunes reprenaient en cœur les slogans sur la « grève générale » signe que les méthodes du mouvement ouvrier ont un écho chez les gilets jaunes.

« De plus en plus de revendications de classes », selon Anasse Kazib. « Les gilets jaunes ont pris conscience de bloquer les raffineries, les pompes à essence, les entreprises. J’appelle les confédérations syndicales à appeler les militants à poser les préavis de grève ». Il continuait en affirmant que « Si on attend que ça se finit, ça va être vraiment catastrophique. » Eric Bezou, complétait : « L’aujourd’hui ils sont en mouvement, c’est aujourd’hui qu’il faut s’aligner sur la colère du peuple ». Avant de continuer, « c’est une foule hétéroclite, qui pour beaucoup n’a jamais manifesté ». Il termine ensuite sur la nécessité que les syndicats qui ont un « savoir-faire » « peuvent mettre au service de cette foule. »

Cette démonstration de convergence montre qu’il est possible, à la base, sans attendre l’appel qui ne viendra jamais des directions syndicales, de créer des alliances entre les cheminots et les gilets jaunes. C’est ce qui donner un caractère classe et explosif à la situation La voie est ouverte par le cortège, qui s’est dirigé vers Saint-Lazare.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 novembre 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, CHEMINOTS, FRANCE, GILETS JAUNES.