NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Communiqué du NPA d’Orléans.

Le pouvoir vient de reculer

(partiellement et provisoirement )! Bâti sur la constitution autoritaire de la 5éme république, issue du coup d’état gaulliste, autour d’un Macron royal et méprisant pour les populations le pouvoir en place n’a pas su trouver la faille pour diviser, lasser et émietter un mouvement soutenu par prés de 80% des français.

Sans dirigeantEs reconnus par toutes et tous ; le mouvement n’a pu donner prise aux tentatives de négociations secrètes comme il advient souvent pour les travailleurs représentés par des dirigeants syndicaux !

Au contraire plus le temps passe et plus la seule revendication du rejet des hausses des taxes disparaît au profit de véritables « cahiers de doléances » qui englobent chaque fois des hausses de salaires pensions et rémunérations, des services publics de proximité, des transports en commun gratuits, une santé de proximité et digne de notre société, etc. Sans compter pour financer ces mesures l’arrêt de toutes exonérations pour les riches et l’arrêt des cadeaux aux entreprises.

La radicalisation stupéfiante d’une grande partie des manifestants pacifiques devant le refus du pouvoir royal et la violence de sa police a donné lieu à de nombreuses émeutes bien au-delà de la sphère parisienne. Malgré les nombreux blessés et les détériorations montées en épingle par le pouvoir et les médias aux ordres le mouvement reste au top de sa popularité.

Les directions syndicales qui ne représentent, malheureusement,  qu’environ 10% des travailleurs voudraient bien que les gilets jaunes intègrent leurs défilés comme le 29 novembre à Orléans pour la CGT, sans comprendre que l’indépendance du mouvement est primordiale !

L’argument des gilets jaunes « noyautés » par les fascistes tombe : Ce lundi matin, face à Bourdin, Marine Le Pen a au moins eu le mérite de la constance. Sur fond de soulèvement des gilets jaunes au sujet du pouvoir d’achat, la présidente du Rassemblement National a une nouvelle fois réaffirmé son opposition à la hausse du SMIC. Si on n’en attendait pas moins de cet ennemi du monde du travail et de la jeunesse, on peut cependant noter le numéro d’équilibriste de celle qui dit « soutenir » les gilets jaunes, mobilisés essentiellement sur la question du pouvoir d’achat.

Il faut continuer plus fort !

C’est dans ce contexte que les lycées démarrent les grèves et manifestations depuis le 29 novembre ! A Orléans la majorité des établissements ont été bloqués symboliquement ou non durant plusieurs heures, aujourd’hui encore. Il est à noter, là aussi, la violence des interventions policières contre les jeunes ce qui ne va qu’envenimer la situation !

Le NPA d’Orléans demande la libération de tous les incarcérés gilets jaunes et lycéens, d’ici et d’ailleurs, et appelle à soutenir et à participer aux luttes en cours pour faire céder le pouvoir en place en imposant les revendications sociales contre les intérêts de la minorité capitaliste.

 

Orléans le 04 décembre 2018.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 décembre 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, DEMOCRATIE, DROITS HUMAINS, NPA, RESISTANCES.