NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

RETRAITÉS : Pour celles et ceux qui bénéficieront de la baisse de la CSG ce ne sera qu’en MAI !

A partir du 1er janvier 2019, les retraités touchant une pension inférieure à 2.000 euros net reviendront à un taux de 6,6% de CSG, contre 8,3% auparavant. Cette baisse devrait être effective en mai.

Ce sera plus tôt que prévu. Un amendement au projet de loi de mesures d’urgence économiques et sociales du rapporteur de la commission des affaires sociales, Olivier Véran, a été adopté par l’Assemblée nationale. Il raccourcit le délai pour l’application de l’exonération de la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG). Les retraités percevant des pensions nettes inférieures à 2.000 euros par mois pour une personne seule devraient voir leur taux de CSG passer de 8,3% à 6,6% à partir du mois de mai.

Initialement, la loi prévoyait une bascule de ce taux au plus tard en juillet 2019 “Compte tenu des travaux techniques à réaliser pour que la direction générale des finances publiques transmette les informations actualisées et que les caisses de retraite les prennent en compte dans le versement des pensions”. Finalement, les travaux techniques devraient être moins lourds puisque l’amendement fixe la date d’entrée en vigueur de la mesure au mois de mai. “Les pensions nettes, actualisées du nouveau taux de CSG, devront être versées en mai 2019, de même que le remboursement rétroactif au titre des premiers mois de l’année”, précise le texte. De janvier à mai, les retraités concernés par la baisse de la CSG devront donc continuer à s’acquitter d’un taux de 8,3% sur leur pension. Ensuite, le trop-perçu par l’Etat pendant cette période devrait être remboursé aux retraités en mai.

Pour rappel, sont concernés par cette mesure les retraités dont le revenu fiscal de référence (RFR) de 2017 (figurant sur la déclaration de revenus 2018) est compris entre 14.548 et 22.580 euros pour une personne seule et entre 22.316 et 34.635 euros pour un couple. Au total, 3,8 millions de foyers, soit 5 millions de retraités, SUR 16 MILLIONS DE RETRAITES, devraient bénéficier du retour à un taux de CSG à 6,6%. D’après l’étude d’impact de la loi, le gain moyen pour ces retraités, hors effet impôt sur le revenu, s’établit à 448 euros par foyer et par an !

QUELLE FORTUNE ALORS QUE  LES PENSIONS ET RETRAITES N’ONT PAS ETE AUGMENTÉES DEPUIS PLUS DE 3 ANS !

AUGMENTATIONS DES RETRAITES ET PENSIONS DE 300 € NETS PAR MOIS !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 décembre 2018 par dans anticapitalisme, FRANCE, PERSONNES AGEES, POUVOIR D'ACHAT, retraites.