NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

STOPPONS L’ACCAPAREMENT FONCIER DE L’INDUSTRIE DU NUCLÉAIRE !

APPEL A MOBILISATION

LE 26 FÉVRIER, AU SALON DE L’AGRICULTURE

STOPPONS L’ACCAPAREMENT FONCIER DE L’INDUSTRIE DU NUCLÉAIRE

EDF accapare un peu partout des terres agricoles. Cela représente en France près de 3 000 ha. En région Centre, à proximité de Chinon, c’est plus de 140 ha de terres confisquées aux paysans. A Belleville sur Loire, dans le Cher,  des terres sont acquises pour l’entreposage de déchets radioactifs, tout comme à Bure où le lobby du nucléaire rend la vie impossible aux paysans.

La Confédération paysanne ne peut pas rester les bras croisés face à ce saccage des terres agricoles. Nous sommes mobilisés à Bure, nous sommes mobilisés en région Centre, et nous allons nous mobiliser au salon de l’Agriculture pour dénoncer cette situation !

Cela est d’autant plus inacceptable qu’une convention tripartite entre les SAFER, l’État et EDF existe, mais qu’elle n’a pas été divulguée ! C’est pourtant des paysans qui sont aux manettes des SAFER !

Ici, nous voulons :

– dénoncer l’opacité des SAFER sur ce dossier, et plus largement sur toutes les conventions qu’elles signent, bien souvent pour accompagner l’artificialisation des terres, et le manque de transparence sur de nombreux transferts fonciers

– alerter sur le maintien d’un programme nucléaire qui met en péril l’humanité, l’Etat oublie bien vite les catastrophes qui ont rendu impropres à la production agricole d’immenses zones,

– mettre le doigt à nouveau sur l’artificialisation des terres : nous ne pouvons plus nous permettre de sacrifier des terres nourricières, encore plus dans un contexte de dérèglement climatique, où, nous savons que nous allons perdre des terres rendues stériles ou impropres à la production faute de pluviométrie suffisante, et que par ailleurs nous allons perdre en rendements de production : sacrifier des terres, c’est mettre en danger notre sécurité alimentaire !

Pour obtenir de la transparence sur cette convention, pour dire stop à l’accaparement des terres agricoles et pour rappeler la nécessité urgente d’une loi foncière coercitive, nous vous proposons de venir manifester au salon de l’agriculture mardi 26 février, à 14h00

RDV sur le stand de la Conf’, Hall 4, allée C, stand 21

Action nationale, les frais de déplacement sont pris en charge par le national :

–          merci de confirmer votre participation par mail (mbergonso@confederationpaysanne.fr)

–          Pour obtenir une place pour rentrer au SIA, merci d’en faire la demande le plus vite possible à Zorha (zmahmoudi@confederationpaysanne.fr)

–          Si vous avez besoin d’un hébergement contacter Brigitte (bjean@confederationpaysanne.fr)

–          Le mardi matin aura lieu une table ronde avec des parlementaires et une rencontre avec des acteurs de la lutte de Notre Dame des Landes.

 

 

Contacts : Laurent Pinatel, porte-parole (06 80 58 97 22), Cécile Muret, SN (06 31 26 85 48) et Maxime Bergonso, animateur (07 68 65 87 27)

Cécile Muretsecrétaire nationale Confédération Paysanne

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 février 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, FRANCE, nucléaire, Paysans.