NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – ÉDITIONS EMMANUELLE COLLAS

Deux Français chargés de remettre le Prix Montluc 2019 Résistance et liberté
à Başak Demirtas, l’épouse de l’opposant politique kurde emprisonné,
Selahattin Demirtaş, arrêtés par la police turque à l’aéroport d’Istanbul et
renvoyés en France
La littérature se vend peut-être moins en France mais les livres continuent de
faire trembler les tyrans. Sylvie Jan et Michel Laurent de l’Association de
solidarité France-Kurdistan ont été arrêtés à l’aéroport d’Istanbul en Turquie,
lundi 18 mars 2019. Se rendant à Diyarbakır pour le nouvel an kurde, ils étaient
chargés par Emmanuelle Collas de transmettre le Prix Montluc 2019 Résistance
et liberté, qui avait été remis à Selahattin Demirtaş pour son recueil de
nouvelles, L’Aurore, le 10 février 2019 à la prison militaire de Montluc, à Başak
Demirtaş, son épouse. Aussi transportaient-ils dans leurs bagages plusieurs
exemplaires de L’Aurore, le livre engagé d’un homme libre, dénonçant la
violence faite aux femmes, les traditions patriarcales, la violence d’État,
l’arbitraire et la guerre. Un livre d’histoires, de promesses et d’espoir. À leur
arrivée, leurs bagages, qui contenaient également la revue de presse sur
L’Aurore, le diplôme du prix ainsi qu’une photographie intitulée « Le Briselame
», offerte par Sarah Moon, photographe française et l’un des jurés du prix
Montluc, ont été longuement fouillés. Et Sylvie Jan et Michel Laurent ont été
retenus de force au bureau de police de l’aéroport pendant deux jours. Ce
matin, avec l’aide du Consulat, ils ont finalement pu rejoindre la France.
Selahattin Demirtaş, Kurde de Turquie, leader charismatique du HDP (Parti
démocratique des peuples), parti le plus progressiste du Proche-Orient, est
incarcéré depuis le 4 novembre 2016 en Turquie. Avocat des droits de
l’homme, représentant depuis quelques années la lutte pour les droits de
toutes les minorités, ethniques, religieuses et sexuelles, en Turquie, Selahattin
Demirtaş est devenu écrivain en prison. Il risque une peine de 142 ans.
Selahattin Demirtaş, L’Aurore, Éditions Emmanuelle Collas.
En librairie. Media Diffusion

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 mars 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, DROITS HUMAINS, TURQUIE.