NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

À l’hôpital de Pithiviers, un appel à la grève illimitée lancé à partir de ce vendredi 10 mai !

Chaque jours qui passe c’est un peu plus de main mise du Capital sur la Santé, sur les hôpitaux par la fermeture de sites, de services, de lits et l’introduction du privé pour la « sous-traitance » des services comme avec Happytal et bientôt des soins ! C’est sur les mêmes revendications que dés le 09 mai les hôpitaux de Blois et Tours sont entrés en grève ! Virons les responsables Macron, Buzyn et les ARS !

Les trois syndicats de l’hôpital de Pithiviers dénoncent le manque d’effectifs et des conditions de travail qui se dégradent. Ils lancent un appel à la grève à compter de vendredi 10 mai.

La CGT, Unsa et Sud Santé ont lancé un appel à la grève illimitée au sein de l’hôpital de Pithiviers à compter de ce vendredi 10 mai, 20 heures. Ils ont adressé un courrier à la direction du centre hospitalier régional d’Orléans (CHRO), auquel est rattaché l’hôpital de Pithiviers. Il a été réceptionné le 26 avril dernier.

 » Cela fait un an que l’on se bat en raison des sous-effectifs. Mais la direction ne nous écoute pas « , mettent en avant les syndicats.  » Ce qu’on nous dit, c’est qu’il faut faire des économies : 1,5 million chaque année sur trois ans. Aujourd’hui, cela se fait sur le dos du personnel. « 

Lors des vœux en janvier dernier, Jean-Robert Chevallier, le directeur général adjoint du CHRO, avait mis en avant le déficit d’environ 4 millions d’euros auquel il fallait  » absolument que l’on torde le cou « , avait-il lancé.

Un rassemblement devant l’hôpital lundi 13 mai

La certification de l’hôpital démarre lundi et l’intersyndicale SUD CGT UNSA marque le coup dès vendredi pour accueillir les “certifieurs”. Ils ont l’intention de décorer les grilles extérieures et de faire grève.

Ils en ont après la directrice qui ne fair qu’avaliser les plans santé de Buzyn transmis par l’ARS ayant entre autre comme conséquences un manque de personnel et des conditions de travail détériorées !

affiche pithiviers 2019

 

Au-delà du problème des effectifs, les trois syndicats dénoncent dans leur courrier l’épuisement et la détresse du personnel, le manque de reconnaissance, les suppressions de postes, la désorganisation des services, le non-remplacement des départs à la retraite, la précarité des agents en CDD, le manque de médecins et d’encadrement dans les services, le non-respect des congés d’été, la suppression de lits dans les services.

Bref, plus généralement : la dégradation des conditions de travail qui se fait au détriment des patients, selon eux. Lundi 13 mai, de 13 à 15 heures, un rassemblement est prévu devant l’hôpital pour information syndicale. Les habitants qui ont des choses à dire et des questions à poser sont aussi invités à venir.

« Non à la dictature, respecter les soignants et les patients »

« Toujours plus vite et sans moyens »

« Travailler plus pour gagner moins »

« Soigner c’est prendre soin du patient mais aussi du soignant, non à la précarité »

« Contre la rentabilité sur le dos des agents »

« Plus d’austérité, plus de précarité = ras le bol d’être maltraité »

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 mai 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, FRANCE, HÔPITAL, santé.