NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Eric Drouet aux gilets jaunes à Orléans “le combat n’est pas fini”

Réunis autour de la figure du mouvement Eric Drouet à Orléans la Source mercredi 29 au soir, les Gilets jaunes n’ont pas dit leur dernier mot.

Le Grand débat et les élections européennes ne les ont pas apaisés. Dans le quartier populaire d’Orléans la Source ce mercredi soir, ils sont 200 « gilets jaunes » à se réunir pour une « conférence citoyenne » dans la Salle Pélicier en présence notamment d’Eric Drouet, figure du mouvement.

C’est important de dire aux gens que le combat n’est toujours pas fini. Il faut continuer malgré toutes les répressions policières, financières et judiciaires, nous explique Eric Drouet.

Cette réunion publique est en effet organisée pour tenter de relancer un mouvement qui s’est essoufflé ces dernières semaines. Les Gilets Jaunes n’ont pas su capitaliser sur la mobilisation pour les élections européennes. Car après 6 mois de manifestations, c’est peu dire que le vote des participants à ce mouvement social d’ampleur était surveillé de près dimanche 26 mai. Parmi les 34 listes de candidats, deux se revendiquaient uniquement Gilets jaunes. La première, Alliance jaune, menée par le chanteur Francis Lalanne et où figurait Jérémy Clément, gilet jaune de Montargis, a remporté environ 0,54 % des suffrages. La deuxième, Évolution citoyenne, avec à sa tête Christophe Chalençon a engrangé 0,01 % des votes.

Plusieurs partis avaient également intégré des Gilets jaunes sur leurs listes. Benjamin Cauchy était ainsi en 9e position de la liste de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France, environ 3,51 %) alors que Jean-François Barnaba, gilet jaune de l’Indre, s’était allié aux Patriotes de Florian Philippot (0,56 %). L’UPR (1,1 %) et le PCF (2,49 %) ont également revendiqué la présence de quelques Gilets jaunes sur leurs listes. Toutes ces candidatures sont loin d’avoir récolté le quorum nécessaire pour envoyer des élus au Parlement européen.

Pour Karine, Gilet jaune de Meung-sur-Loire, présente ce mercredi soir c’est la preuve que le « mouvement est citoyen avant tout ».  « On se rend compte que le mouvement des gilets jaunes, il est citoyen, on le voit bien. Pour les élections européennes les votes se sont reportés sur différentes listes en fait. Beaucoup aussi ce sont abstenus. On n’est pas sur des lignes politiques précises. »  nous explique t-elle.  « Mais bon avec les élections, rien n’a été réglé, poursuit Karine.

Macron parle de garder le cap. Mais nous on veut pas ! On est complètement dans un déni de démocratie aujourd’hui et c’est pour ça qu’on est si nombreux ici ce soir. »

Venue de Bourges assister à la conférence citoyenne, Catherine est dégoûtée par ce qui se passe en ce moment. « Ils font leurs petits numéros habituels, la politique c’est la politique. C’est-à-dire sans les gens. Le mouvement Gilet jaune là-dedans, il est où ? Nulle-part ! » nous dit-elle désabusée.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s