NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Les retraitéEs ont manifesté ce mardi pour défendre le système de retraite attaqué par Macron !

À Orléans, Montargis et Gien, des rassemblements et manifestations étaient organisés, ce mardi 8 octobre, pour protester contre le projet de réforme des retraites.

Ils étaient appelés à se mobiliser. Ce mardi 8 octobre, les retraités du LOIRET appeléEs par 9 organisations syndicales et associations ont manifestéEs pour protester contre le projet de réforme des retraites, qui doit être présenté à l’automne.

Plusieurs rassemblements étaient organisés à Paris, dans toute la France et dans le Loiret, comme à Montargis, Orléans ou Gien. 

Orléans, 11h56. La mobilisation, d’ampleur relativement faible, arrive à son terme sous les fenêtres de l’hôtel du Département. Les retraités se dispersent.

Gien, 11h53.

« On est dans le flou total, mais on va perdre du pouvoir d’achat, c’est certain. Personne ne sera épargné, tout le monde est concerné par ce système universel des retraites. Je regrette que des représentants de chaque organisation syndicale ne soient pas présents aujourd’hui pour que chacun crache ce qu’il a sur le cœurIl y en a marre de se serrer la ceinture. Aujourd’hui, on trouve presque ça normal de devoir travailler plus longtemps, alors qu’il y a de moins en moins d’argent dans les caisses pour payer les retraites. »

Orléans, 11h43. Les manifestants sont devant l’hôtel du Département. Entre 300 et 350 manifestants ont participé au rassemblement à Orléans, d’après les syndicats, et 250 selon la police.

Une délégation sera reçue aux environs de midi ce mardi, possiblement par le président du Département, Marc Gaudet.

Gien, 11h40. Plus qu’un rassemblement ou un défilé, les organisateurs ont opté pour une réunion publique de façon à « répondre aux interrogations et préoccupations essentielles » des administrés.

Une nouvelle fois, cette journée d’action intersyndicale « n’a pas réussi à mobiliser les actifs et la jeunesse, qui ne s’estiment pas touchés ou ne perçoivent pas les effets pervers de cette réforme des retraites. »

Alors qu’un « manque d’unité au niveau local » et qu’un « manque de clarté sur cette question des retraites » ont été pointés du doigt par des militants, tous regrettent l’attentisme du gouvernement, qui « n’écoute pas les gens et fait la sourde oreille ».

Orléans, 11h35. Les manifestantEs, le long de place d’Arc, prennent la direction du conseil départemental.

Gien, 11h20. Faible mobilisation à l’occasion de la réunion publique organisée ce mardi matin, à la Maison des associations de Gien. Seule une quinzaine de personnes ont répondu à l’appel de l’intersyndicale. Aux côtés de membres de la CGT, un militant FSU et quelques gilets jaunes ont soutenu le mouvement.

Orléans, 11h20. Le tram est ralenti par les retraités et gilets jaunes au niveau de la gare d’Orléans.

Orléans, 11h11. Avec une poignée de gilets jaunes, les manifestants se rendent devant la permanence de Caroline Janvier, députée En marche. Ils ne pourront remettre leurs revendications à la députée, dont la permanence est protégée par la police.

Montargis, 11 heures. Une centaine de manifestants défilent ce mardi matin à Montargis. Aux côtés des retraités et des syndicats, quelques gilets jaunes sont présents.

Orléans, 10h53. Les retraités inquiets réclament aussi des moyens supplémentaires pour les Ehpad de France et la création de 40.000 emplois. « On veut aussi des aides à domicile enfin publiques », poursuit Daniel Calzada.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 octobre 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, FRANCE, retraites.