NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

PSA et Fiat Chrysler : les méga fusions préparent toujours des méga attaques contre les travailleurs !

Mise à jour 31 octobre :
PSA et  Fiat : ils parlent « capital » et partage du pouvoir. Ce sont plus de 400 000 salariés dans le monde vendus avec les machines.
PSA en France c’est 64 000 salariés et Fiat  en Italie 58 000 salariés.. Dans le monde, Fiat-Chrysler avec Jeep c’est 200 000 salariés et PSA avec Opel c’est 211 000 salariés.

Les négociations pour la fusion entre PSA et Fiat-Chrysler avancent. Ils se sont mis d’accord sur le principe d’une société commune 50% PSA 50% Fiat dont le siège serait aux Pays-Bas. Les parts des familles Peugeot et Agnelli, les héritiers des propriétaires, sont précisées. Ils prétendent dès maintenant vouloir réaliser 3,7 milliards d’euros. Ce chiffre, énoncé avec un précision stupide, est   lancé pour appâter les actionnaires. ll dit en tout cas  le sens de l’opération. Les économies attendues sont d’abord faites sur les salariés..

Publié le 30 octobre.
PSA : « Suite aux récentes informations presse sur le possible rapprochement de Groupe PSA et FCA Group, Groupe PSA confirme que des discussions sont en cours en vue de créer l’un des principaux groupes automobiles mondiaux »,
Fiat  : « Suite aux récentes informations concernant une possible opération stratégique entre le groupe PSA et le groupe FCA, Fiat Chrysler Automobiles confirme que sont en cours des discussions visant à créer un groupe parmi les leaders mondiaux de la mobilité »
A la suite de ces communiqués de presse « officiels », les actions sont en  hausse de plus de 8 % pour PSA et de plus de 10 % pour Fiat Chrysler. Les actionnaires  ont la reconnaissance du profit !
Il y a quelques mois, les grandes manoeuvres entre Renault et Fiat Chrysler avaient échoué. Peut-être celles avec PSA vont-elles aboutir. A ce jour,  il n’y a pas de certitudes.
Face aux tractations en cours  : ni acceptation des restructurations, ni défense nationale d’une industrie automobile déjà plongée dans la mondialisation, mais un seul cap : la solidarité entre les travailleurs de PSA et de Fiat, pour défendre l’emploi de toutes et tous

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 novembre 2019 par dans AFFAIRES, anticapitalisme, AUTOMOBILE, FRANCE, ITALIE.