NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Le tournant sioniste des Juifs de France : Charles Enderlin

7 février 2020 Par François Bonnet

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/070220/charles-enderlin-le-tournant-sioniste-des-juifs-de-france

Ce livre tombe à point alors que Macron et une majorité de députés prétendent faire de l’antisionisme un nouvel antisémitisme. Retraçant l’histoire de la communauté juive française, le journaliste Charles Enderlin documente comment le franco-judaïsme est devenu un franco-sionisme.

Ce n’est pas un essai, pas un pamphlet, mais un livre d’histoire fortement documenté qui rappelle avec bonheur des écrits ou discours importants. C’est dire l’utilité du nouveau livre de Charles Enderlin, Les Juifs de France entre République et sionisme, à un moment où Emmanuel Macron et ses relais ont choisi de dénoncer l’antisionisme comme « une des formes modernes de l’antisémitisme ».

Charles Enderlin

Journaliste, correspondant pendant plus de trente ans (1981-2015) de France 2 à Jérusalem, juif et franco-israélien, Charles Enderlin est l’un des meilleurs spécialistes du conflit israélo-palestinien. Il a écrit plusieurs livres de référence sur les coulisses et les détails des différents cycles de négociation de paix.

Cette fois, Charles Enderlin part en immersion dans l’histoire longue de la communauté juive française, depuis les premières émancipations de la Révolution française, et surtout depuis 1870 et l’avènement de la IIIe République. La ligne de force de son livre est de documenter comment les représentants de la communauté juive, ses personnalités intellectuelles, passent d’un « franco-judaïsme » militant à un « franco-sionisme » exacerbé.

« Les institutions dominantes du judaïsme français s’efforcent de convaincre les Juifs que leur destin est lié non plus au principe d’une République juste et exigeante, mais à un “État-nation du peuple juif” à tendance messianique et qui discrimine les minorités non juives », écrit Charles Enderlin. « Le judaïsme français se confond-il désormais avec Israël, ce petit État du Proche-Orient ? », interroge l’auteur. Et de citer la mise en garde de Raymond Aron : « Dans ce cas, il sortirait de l’histoire universelle. »

Outre son intérêt historique, le livre de Charles Enderlin permet de prendre de la hauteur par rapport à la nauséabonde polémique visant à assimiler antisionisme et antisémitisme. Les retours historiques sont à cet égard éclairants et montrent la diversité des engagements comme la vivacité des débats entre responsables ou intellectuels juifs se réclamant du sionisme et de l’antisionisme.

 

Emmanuel Macron, ses relais à droite comme à gauche, veulent aujourd’hui interdire, voire criminaliser ce débat. En juillet 2017, le chef de l’État affirmait, dans son discours commémorant la rafle du Vél d’Hiv en présence de Netanyahou : « L’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme. » « Nous ne céderons rien à l’antisionisme, car il est la forme réinventée de l’antisémitisme », répète-t-il depuis. Et début décembre 2019, l’Assemblée nationale adoptait une résolution très controversée du député LREM Sylvain Maillard élargissant la définition de l’antisémitisme à l’antisionisme.

Lors de ce débat parlementaire, Meyer Habib, député LR et relais suractif de la droite du Likoud, pouvait ainsi asséner que « la détestation de l’État d’Israël, c’est le nouvel antisémitisme », car « le sionisme est au cœur de l’identité juive ». Meyer Habib est le symptôme le plus extrême de la lente dérive des représentants de la communauté juive et de ses institutions qui va aboutir à un alignement puis à un soutien inconditionnel aux politiques israéliennes conduites par Ariel Sharon et par Benjamin Netanyahou.

C’est aussi cette longue dérive, qu’il fait remonter à 1967 et à la guerre de Six Jours, que Charles Enderlin documente dans son livre.

☞ Cette émission est également disponible en podcast (à retrouver ici).

 

Charles Enderlin
Les Juifs de France entre République et sionisme
Éditions du Seuil, 442 pages, 22,50 euros

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 février 2020 par dans anticapitalisme, ANTISEMITISME, ANTISIONISME, FRANCE.