NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

L’hôpital d’Orléans lance un appel aux dons de matériel de protection pour les soignants

Le Centre Hospitalier Régional d’Orléans a surtout besoin de surblouses, pour protéger le personnel soignant au contact des patients atteints du Covid 19. Les entreprises qui peuvent en donner sont les bienvenues, mais l’hôpital peut aussi fournir les patrons à ceux qui voudraient en fabriquer !!!!!!!!! ON AURA TOUT VU !

Document1

Quand le directeur d’un hôpital régional comme celui d’Orléans lui-même confie : « on se débrouille, c’est vraiment le système D » lance Olivier Boyer, « on veut bien même que les gens nous aident en fabriquant des surblouses », le message est assez clair. Le matériel de protection manque au CHR d’Orléans, et toutes les bonnes volontés sont appelées à la rescousse. ENCORE UNE FOIS LE MINISTERE DE LA SANTE AUX ABONNES ABSENTS !

Des surblouses en priorité

Ce sont surtout les surblouses, ces équipements de protection que revêtent les soignants, et qui couvrent tout le corps. Des surblouses, des casaques, des charlottes (pour couvrir les cheveux), des surchaussures. « Notre dotation en masques est arrivée de la part de l’Etat, de ce côté-là ça va à peu près » disent les responsables de la logistique. « Mais c’est de surblouses, principalement, que l’on a besoin ». Pour ce matériel, la dotation reçue est insuffisante.

L’hôpital d’Orléans lance un appel aux dons, de nouveau. Toutes les dotations seront les bienvenues, de la part des entreprises comme des particuliers. Mais les besoins sont très importants : plus de 2500 surblouses sont nécessaires chaque jour pour protéger les équipes qui soignent les malades du coronavirus, en réanimation, en médecine, et dans tous les services mobilisés.

Les responsables de la logistique ne font donc pas la fine bouche : « même des capes de pluie jetables, celles qu’on trouve dans les parcs d’attraction, on prend ! Tant que ça ferme avec un élastique au poignet, on prend ! ». L’hôpital a aussi reçu un don de combinaisons comme en utilisent les peintres, de la part d’un magasin de bricolage, et cela aussi, ça fera l’affaire.

Les couturières bénévoles sollicitées pour fabriquer des surblouses !

Les couturières bénévoles sont aussi appelées à la rescousse. Une centaine se sont déjà portées candidates, 300 surblouses en tissu devraient arriver prochainement, elles seront lavées et réutilisées. Et Olivier Boyer le directeur du CHRO explique que toutes les bonnes volontés sont les bienvenues : « on peut fournir les patrons pour en fabriquer ».

Un numéro de téléphone est donc mis en place, c’est le 02 38 65 13 31. Une adresse mail est également disponible : solidarite-covid19@chr-orleans.fr. Vous pouvez contacter l’hôpital d’Orléans si vous voulez faire un don, ou bien si vous souhaitez proposer de fabriquer du matériel de protection. Dans tous les cas vous serez les bienvenus !

France Bleue 07-04-20

Doc1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 avril 2020 par dans anticapitalisme.