NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Covid-19 : Des documents confidentiels demandés aux étudiants précaires de l’université d’Orléans !

Une enseignante et administratrice de l’université d’Orléans dénonce « une procédure injustifiée » concernant l’aide financière exceptionnelle accordée aux étudiants par l’établissement. Son président, Ary Bruand, assure avoir fait le nécessaire pour résoudre le problème.

Alors qu’entre 1.000 et 1.500 étudiants de l’université d’Orléans font part de difficultés à se procurer des produits de première nécessité et à vivre correctement pendant le confinement, la présidence avait pris la décision d’octroyer une « aide spécifique ponctuelle » aux étudiants précaires.

« Cette aide s’élève entre 100 et 1.300 euros, après étude par nos assistantes sociales », précise Ary Bruand, président de l’université.

Mais la méthode employée est loin de faire l’unanimité, car des documents confidentiels, comme la carte vitale et la situation des comptes bancaires, sont demandés lors de la procédure !

Une procédure « intrusive et humiliante »

Corinne Leveleux-Teixeira, professeure de droit et membre du conseil de l’administration de l’université d’Orléans, a d’ailleurs alerté Ary Bruand par mail, samedi 2 mai, ainsi que le service des affaires juridiques, le directeur général du service, et des collègues membres du conseil d’administration.  Elle n’a pour l’instant pas eu de réponse.

« J’ai été alertée par des étudiants. L’université leur a envoyé des mails pour constituer des dossiers de demande d’aide mais les documents qui leur sont demandés ne devraient pas l’être. Ce n’est pas du tout justifié et je m’interroge sur l’intérêt de cette manipulation. Beaucoup n’ont pas de quoi manger, ils font la queue pour un panier repas. L’université et la présidence ont déjà été très lentes pour prendre conscience de la réalité des choses, puis à réagir. Et quand elles le font, c’est de manière très intrusive, voire humiliante. Ca ne va pas dans le sens d’une écoute mais dans une espèce de « flicage », je ne vois pas pourquoi ces étudiants-là seraient plus malhonnêtes que d’autres. »

crous 1

crous 2

De son côté, le président de l’université assure n’avoir été mis au courant de cette situation que grâce au mail de Corinne Leveleux-Teixeira.

Erreur rectifée

« Je n’ai pas eu le temps de lui répondre, car je suis très occupé par ma fonction en cette période compliquée, mais j’ai réagi rapidement. Nous n’avons effectivement aucunement le droit de demander des relevés de comptes bancaires. Je me suis rapproché dès lundi du service de la direction de la vie étudiante, qui gère la procédure, et j’ai demandé à nos services de mettre un terme à la demande de ces documents. Un compte bancaire, ça vit, ça n’a qu’une valeur d’information relative à un moment donné », affirme l’élu, précisant que ces services ne font que suivre les méthodes de fonctionnement du Crous – qui, lui, est habilité par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) à demander un certain nombre de pièces, ndlr – « par souci de cohérence ».

Concernant la demande de la carte vitale pour le numéro de sécurité sociale, la demande serait liée à l’application de gestion de l’université, utilisée pour verser les aides aux étudiants, appelée Sifac.

 

« Nous ne sommes pas habilités à demander ce document et cet usage n’a absolument pas lieu d’être. Après enquête, la procédure a été modifiée dès aujourd’hui et on ne demandera plus la carte vitale« , assure Ary Bruand.

Oui mais…

Mais cette polémique n’est qu’une goutte d’eau dans un océan bien plus large de désapprobation. Outre la « lenteur » dénoncée par certains membres du conseil d’administration et syndicats concernant l’aide à apporter aux étudiants, ils critiquent la gestion de manière plus globale.

« Cette demande de documents s’inscrit dans un contexte déjà compliqué. Nous sommes nombreux à regretter la situation plus que difficile dans laquelle se trouvent certains étudiants étrangers, qui ont dû payer des frais d’inscription de près de 3.000 euros et se retrouvent aujourd’hui sans ressources. C’est disproportionné ! », martèle Corinne Leveleux-Teixeira.

« Ces frais sont ceux fixés par la loi et nous avons procédé à de très nombreuses exonérations concernant les étudiants extracommunautaires », répond Ary Bruand.

Un point de vue partagé par Hechmi Toumi, directeur du CoST (Collegium Sciences et Techniques) qui organise, avec de nombreux « bénévoles apolitiques », des distributions alimentaires depuis le 22 avril.

« J’ai appelé moi-même 58 étudiants et il y a des moments où ça donne la chair de poule car ils sont reconnaissants, à la limite des larmes. Certains, à cet âge-là, ont honte, ils n’osent pas se montrer même s’ils n’ont pas à manger. Nous avons demandé qu’une partie de ces frais d’inscription soient remboursés, pour les aider mais aussi car ils ont payé pour dix mois et pendant deux mois nous ne leur avons rien apporté. C’est leur argent qu’on a dans les caisses. »

En attendant, la distribution alimentaire continue (elle se poursuit ce mercredi 6 mai). 58 repas chauds financés par la métropole seront également distribués ce mercredi 5 mai, 600 autres dans les semaines à venir. « On a aussi récupéré 400 masques à donner aux étudiants et on en attend 200 autres. »

Pour la troisième semaine consécutive, le Collectif Soutien-Etudiants-Orléans renouvelle la distribution alimentaire en direction des étudiants confinés précaires, ce mercredi 6 Mai, de 10h30 à 12h30 sous l’allée couverte de la Rue de Chartres à Orléans.
En amont de la distribution, les étudiants bénéficiaires de l’aide alimentaire seront formés aux gestes barrière, au port du masque et autres précautions sanitaires Covid-19. Les étudiants confinés et précaires seront accueillis par des soignants du CHRO sur un stand avec un atelier spécialement créé par l’association O’Bloc et des étudiants bénévoles du CHRO.

La république du Centre 06-05-2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s