NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Chaîne humaine des solidarités à Orléans le samedi 30 mai à partir de 14h.

Chaîne humaine des solidarités à Orléans le samedi 30 mai à partir de 14h.

►Pas de Camp de Rétention ni à Orléans ni ailleurs !

►Arrêt des poursuites contre les personnes solidaires ! 

Foyers, CRA, Sans-papiers: Des mesures immédiates contre la bombe sanitaire!

 «Pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire». 200 organisations et 300 personnalités appellent à une journée de manifestations le samedi 30 mai : « ces exigences de justice et d’égalité sont aussi d’impérieuses nécessités sanitaires hors desquelles tous les discours contre la propagation du coronavirus sont vains ».

Dans les foyers surpeuplés et abandonnés, aucune distanciation physique n’est possible. Le virus risque de se propager sans frein. C’est aussi le cas dans les centres de rétention, et à cela s’ajoutent la violence répressive et l’angoisse. Pour les migrantEs à la rue, c’est la faim, l’insécurité sociale et sanitaire. 

Ajoutons à cela que les sans-papiers sont sans droits, sans revenus et sans espoir d’accès aux allocations proposées par l’Etat. Pour elles et pour eux, il n’y a pas d’accès gratuit aux soins et pas d’autre possibilité pour survivre que de chercher des moyens de subsistance.

Pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire. Pour elles-mêmes et eux-mêmes abandonnéEs à la menace du virus mais aussi pour toute la société.

Dans le cadre de l’appel national « Foyers, CRA, Sans-papiers : des mesures immédiates contre la bombe sanitaire » initiée par la Marche des Solidarités, nous proposons d’organiser une Chaîne humaine des solidarités à Orléans le samedi 30 mai à partir de 14h.

L’idée est de participer à cette journée de mobilisation nationale à partir des deux mobilisations concrètes :

– celle contre la construction d’un CRA à Orléans, initiée avant le confinement ; 

– celle du soutien des « délinquant-es solidaires » à Chernoh et Nicolas lancée il y a quelques semaines.

Nous pouvons compter sur les réseaux mobilisés, notamment au travers du Collectif COLERE et du RESF-COJIE.

Voici comment est envisagée cette initiative :

– il s’agit bien d’une chaîne humaine : pas de rassemblement collectif à un endroit précis, mais une succession de personne au départ de la Place de la République et tout du long de la rue Jeanne d’Arc si nous sommes assez, ou jusqu’à la Préfecture. Une distance de 1,5 à 2 mètres entre chaque participant-e à la chaîne qui pourrait être matérialisée par des bouts de rubalise tenus par chacun-e (il faudrait préparer ça). Cette chaîne humaine sera bien déclarée auprès de la Préfecture.

– les gestes sanitaires seront respectés : par la distanciation déjà, mais aussi par le port du masque demandé à chaque participant-e.

– la visibilité serait assurée par le dispositif en lui-même, mais aussi avec une banderole tenue à chaque bout de la chaîne : celle du COJIE-RESF à une extrémité, celle de COLERE à l’autre. Des pancartes avec des slogans en lien avec la mobilisation, seront imprimées au format A3 et distribuées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s