NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Il faut réhabiliter l’ancien Ehpad Paul-Gauguin à La Chapelle St Mesmin (Loiret)

Que s’est-il passé pour que l’ancien Ehpad Paul-Gauguin ait une telle allure depuis sa fermeture en avril 2018 ? 

Tags, graffiti, volets cassés, vitres brisées… L’apparence délabrée de l’ancienne maison de retraite Paul-Gauguin, à La Chapelle-Saint-Mesmin, n’échappe pas aux Chapellois. 

Depuis sa fermeture en avril 2018, le bâtiment, d’une superficie de 9.000 mètres carrés, et surtout ses façades, ont perdu de leur splendeur ou, tout simplement, de leur propreté. 

Tous ses accès ont été fermés par le propriétaire, l’hôpital d’Orléans. Certains ont été murés. Pourtant, cela n’empêche pas curieux et squatteurs de parvenir à rentrer dans l’ancien Ehpad.

Sur Facebook en janvier, un internaute s’est ému du sort de l’ancienne maison de retraite en proie au vandalisme, encore occupée par des seniors il y a deux ans :

Les entrées murées n’empêchent pas certaines personnes de pénétrer illégalement dans les lieux.

Le maire de La Chapelle-Saint-Mesmin, Nicolas Bonneau, s’adresse à l’actuel propriétaire des lieux, l’hôpital d’Orléans :

« Le bâtiment doit être occupé le plus rapidement possible car il ne faut pas qu’il s’abîme. Nous sommes soucieux de notre patrimoine local. Le bâtiment n’est pas classé mais il doit garder son âme. » 

Plus précisément, l’édile souhaite que la grande verrière au-dessus de l’atrium, datant de 1990, et la chapelle de plus d’un siècle, soient également conservées.

Quel nouveau chapitre attend cette grande bâtisse ? Les rumeurs pariaient sur de l’habitat de standing. L’hôpital d’Orléans envisagerait plutôt une résidence non-médicalisée pour seniors. En tout cas, le maire chapellois mise sur cette possibilité.

Il y a de plus en plus de personnes agées dépendantes, qui ont cotisées toute leur vie à la Sécu ! IL FAUT DES LIEUX POUR LES ACCUEILLIR AVEC LE PERSONNEL ET DES INFRASTRUCTURES CORRECTS ! REHABILITEZ L’EHPAD PAUL GAUGUIN

 Historique

De 1844 à 1846

Construction d’un petit séminaire diocésain, où Paul Gauguin étudie de 1859 à 1862.

De 1895 à 1899

Construction de la chapelle.

Octobre 1910

Installation du 45e régiment d’artillerie.

De 1915 à 1918

Création d’un hôpital militaire.

Janvier 1927

Installation d’un sanatorium pour soigner les femmes et les jeunes garçons de la tuberculose.

De 1951 à 1967

Hôpital militaire américain et création d’une maternité réservée aux soldats US.

De 1969 à 1970

Travaux pour installer une maison de retraite.

2000

Dénomination en « résidence Paul-Gauguin ».

2012

Démolition du bâtiment « les Tilleuls » (l’ancienne maternité américaine).

Février 2014

Transfert des résidents à la Maison de Cure de Saran.

12 février 2018

Derniers résidents transférés au centre hospitalier régional d’Orléans (CHRO).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 juin 2020 par dans AFFAIRES, EHPAD, EPHAD, PERSONNES AGEES.