NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Manifestation contre la loi de sécurité globale, ce mardi 17 novembre à Orléans et à Blois.

Environ 150 personnes ont manifesté ce mardi 17 novembre, place de l’Etape, à 18h à Orléans, pour exprimer leur rejet de la loi relative à la sécurité globale à l’appel de Youth for Climat, Solidaires, CGT, NPA, etc.

Les députés ont entamé, ce mardi 17 novembre, l’examen de nombreuses mesures sécuritaires, notamment l’article 24 qui veut « réprimer pénalement l’usage malveillant d’images de forces de l’ordre ou tout autre élément d’identification des policiers et gendarmes en intervention. »

En fin d’après-midi, devant l’hôtel Groslot, à Orléans, ils étaient environ 150 Loirétains à manifester. « On n’est pas les seuls à trouver cette loi liberticide« , explique Pascal, de la CGT. « Elle s’attaque aux libertés individuelles. Cela porte un coup fatal à la démocratie. C’est très grave. C’est du jamais vu dans un état démocratique ! »

« Avec la stigmatisation des arabes et musulmans qui deviennent des boucs émissaires, les petits mots comme ensauvagement qui montrent du doigt en particulier les populations des quartiers, l’augmentation des interventions policières avec violences et arrestations lors des rassemblements sociaux divers le système montre sa peur des populations. Depuis la révolte des gilets jaunes il y a deux ans et avant contre ceux qui manifestaient contre les lois travail, sous la présidence Hollande, le pouvoir capitaliste a peur et réprime violement malgré les mises en gardes internationales européennes et onusiennes.  Les policiers qui se sentent stigmatisés doivent comprendre que les populations ne sont pas dupes : Lorsqu’un manifestant est blessé, mutilé ou tué l’intervention de l’IGPN blanchi quasi systématiquement le policier responsable et les exemples sont multiples ! Comment accepter que l’on donne la responsabilité d’une enquête au même corps d’état ! Il n’y a aucune impartialité ni justice dans ces méthodes qui relèvent de l’état policier ! » Par l’un des membres du NPA 45 présents.

NPA Loiret 18-11-2020.

Blois : Associatifs, NPA, politiques et citoyens contre la loi de « sécurité globale »

Mardi, à 18 h, un peu plus de cinquante personnes se sont rassemblées à Blois pour marquer leur opposition au projet de loi dite de « sécurité globale », « Cette proposition de loi porte atteinte aux libertés individuelles et aux droits fondamentaux », Un appel par EEVL, La FI, Génération.s, le PS, le PCF et le NPA « sans qu’on y soit invité », a fait remarquer sa représentante Marie-Anne Clément.
François Thiollet a pris la parole pour dénoncer « la logique générée par cette loi, qui serait le renforcement d’un État policier », selon lui, « avec en plus des points qui ne protègent pas du tout les forces de l’ordre comme l’autorisation de garder leur arme chez eux, ce qui peut générer des drames… » Les manifestants dénoncent aussi « la légalisation des drones, ou encore l’interdiction de diffusion de l’image des policiers, sans compter des pratiques de régulation des manifestations inacceptables. Ce sont des mesures de répression supplémentaires, une surenchère sécuritaire. »

POLICE PARTOUT JUSTICE NULLE PART !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s